Le bouquet

Le versement d'un bouquet n'est pas obligatoire. © Wolfilser / stock.adobe.com
C'est la somme que l'acheteur, le débirentier, va apporter comptant au vendeur. Le bouquet n'est pas obligatoire et il n'y a pas de montant maximum ou minimum pour encadrer son versement. Toutefois, la somme versée ne dépasse habituellement pas les 40% de la valeur du bien. Sophie Richard, fondatrice de Viagimmo précise : "On peut adapter le bouquet et la rente viagère en fonction des besoins du vendeur." Certains vendeurs ont besoin de recevoir un capital important rapidement, d'autres ont besoin au contraire d'une rente viagère conséquente...
Suggestions de contenus