Grève SNCF : y a-t-il des perturbations ce jeudi 26 janvier ?

"Grève SNCF : y a-t-il des perturbations ce jeudi 26 janvier ?"

Grève SNCF : y a-t-il des perturbations ce jeudi 26 janvier ? GREVE SNCF. À l'appel de la CGT-Cheminots, les agents de la SNCF sont invités à se mobiliser contre la réforme des retraites, ce jeudi 26 janvier. Des perturbations sont-elles à prévoir sur les rails ?

[Mis à jour le 25 janvier 2023 à 12h54] Avant le deuxième acte de la mobilisation contre la réforme des retraites prévu le 31 janvier, la CGT et sa branche "cheminots", ont déposé un préavis de grève couvrant la période du mercredi 25 janvier 2023 à 19h jusqu'au jeudi 2 février à 8h. Pourtant, ce jeudi, on ne trouve aucune mention de potentielles perturbations sur les différents sites de l'entreprise ferroviaire. Les grévistes, qui doivent se déclarer 48 heures avant le début de la grève, n'ont également pas donné de signe de mouvement ce jeudi 26 janvier.

Comme il ne s'agit pas d'une mobilisation unitaire, la grève n'affecte pas le réseau des grandes lignes de la SNCF (TGV, Intercités) mais pourrait potentiellement causer des perturbations sur le réseau des lignes régionales (TER et Transiliens). Aucune perturbation liée à la grève n'a été constatée ou annoncée sur ces réseaux ce jeudi 26 janvier. En revanche, il y a de fortes chances pour que le 31 janvier soit un "mardi noir" sur l'ensemble du rail français

Se dirige-t-on vers une grève illimitée à la SNCF ?

Les syndicats CGT-Cheminots et SUD-Rail ont également proposé une grève reconductible "dès la mi-février" à la SNCF, avec dans un premier temps, "deux jours consécutifs de grève les 7 et 8 février" 2023, qui tombent durant les vacances d'hiver de la zone A et juste avant le début des vacances scolaires de la zone B.