Macron aux Tuileries : "Soyez cool", un échange tendu avec des gilets jaunes

Macron aux Tuileries : "Soyez cool", un échange tendu avec des gilets jaunes Après la cérémonie militaire du 14 juillet, Emmanuel Macron s'est octroyé, avec son épouse Brigitte, une balade dans le jardin des Tuileries, où le président a croisé la route de quelques gilets jaunes...

Après une journée chargée, marquée par le défilé militaire du 14-Juillet place de la Concorde, Emmanuel Macron a décidé de s'octroyer une promenade non loin de là, dans le jardin des Tuileries. Une marche de détente, avec son épouse Brigitte Macron, mais qui a vite été perturbée par la présence, au même moment dans le parc, de quelques personnes se réclamant des gilets jaunes ayant filmé la scène. Ces derniers n'ont pas hésité à se précipiter sur le chef de l'Etat, bien entendu entouré par son personnel de sécurité, au cri des "Macron, démission !", "Tu vas virer !" et des sifflements nourris.

Emmanuel Macron, décidé à s'entretenir avec l'un d'entre eux, s'approche pour engager la discussion, toute de suite très tendue sur les violences policières. Les interlocuteurs du président l'exhortent alors à "virer la BRAV", les Brigades de répression de l'action violente motorisées formées en 2019 pour intervenir dans les manifestations de gilets jaunes justement. "Enlevez-les dans les manifs, et vous verrez que ça ira mieux", lance l'un d'eux, à qui Emmanuel Macron répond que "ce n'est pas le président de la République qui fait ça".

"Vous êtes mon employé monsieur le président !"

L'échange se poursuit dans la confusion. "Soyez cool", implore-t-il alors, ayant visiblement du mal à se faire entendre et assurant être "respectueux". La conversation monte alors d'un ton, l'un des gilets jaunes lance, véhément : "Vous êtes mon employé monsieur le président !", avant qu'Emmanuel Macron ne s'échappe et que la tension ne redescende, le même homme ne remercie le chef de l'Etat et ne s'écrie : "J'arrive même pas à le maudire".

Contemporain