Des domaines viticoles en Gironde

La consommation de vin en Chine est en plein boom. © VALINCO / SIPA
Les investisseurs chinois jettent leur dévolu sur les châteaux de Gironde dans un but bien précis. A l'instar de Jinshan Zhang, dont l'entreprise chinoise produit des spiritueux ou liqueurs à base de fruits, et qui veut relancer la production de vin sur le domaine acquis en France. L'idée ? Alors que le Grand Mouëys est pour l'instant surtout vendu outre-Rhin, écouler 90 % de la future production du château en Chine "où la consommation de vin est en plein boom", précise-t-il. L'homme d'affaires compte aussi se lancer dans l'oenotourisme, avec spa, restaurant, tennis, golf… Il possède une agence de voyage en Chine avec laquelle il dit pouvoir drainer "10 000 touristes chinois par an". Très bien classées, les 7 000 exploitations viticoles du Bordelais attirent depuis quelques années un afflux inédit d'investisseurs chinois. C'est le seul vignoble français à connaître un tel sort.
Suggestions de contenus