Aurores boréales : des photos spectaculaires aux quatre coins de la planète

Aurores boréales : des photos spectaculaires aux quatre coins de la planète AURORE BOREALE. Conséquence d'une tempête solaire qui a touché la Terre du 10 au 12 mai 2024, en plein week-end de l'Ascension, des aurores boréales ont été observées dans le monde entier. Les plus belles images et l'explication du phénomène.

[Mise à jour le 13 mai 2024 à 14h45] Des aurores boréales, ces manifestations colorées dans le ciel habituellement visible sur les pôles de notre planète, produits de la rencontre entre des particules solaires et les gaz présents dans notre atmosphère, ont fait leur apparition dans les nuits de vendredi 10 à dimanche 12 mai 2024 au Royaume-Uni, en Ecosse, en Allemagne, en Suisse mais aussi en France, sur tout le territoire, de Strasbourg au Mont-Saint-Michel, en passant par Lyon ou Nice. En dehors de l'Europe, les photographes du Canada, des Etats-Unis ou encore de la Russie ont également pu immortaliser le spectacle céleste. Découvrez notre diaporama photo des aurores boréales les plus réussies ce week-end de l'Ascension 2024 :

Le mécanisme de l'aurore boréale, découvert au début du XXe siècle par les météorologues, est le résultat d'une activité solaire intense. Lorsque le soleil émet des vagues de particules très chargées en énergie qui rentrent en contact avec la magnétosphère (espace entourant la Terre au-delà de l'ionosphère), l'interaction provoque ce magnifique phénomène lumineux.

Ce phénomène est particulièrement visible à proximité des pôles (régions nordiques) parce que le champ magnétique de la Terre dévie ces particules vers les "cornets polaires". Ainsi, le Nord, l'Alaska, l'Islande, le Nord du Canada et les pays scandinaves sont les endroits de la Terre les plus concernés par ces aurores polaires, presque tous les jours. Le phénomène est exceptionnellement apparu en France parce que ces particules, cette fois-ci dotées d'une plus grande énergie, ont dévié dans l'atmosphère à des latitudes basses, loin des pôles.

Où voir les aurores boréales en France ?

La France est un pays situé largement au sud du cercle Arctique. C'est pour cette raison que la probabilité d'y observer une aurore boréale est extrêmement faible. Toutefois, ce phénomène se produit de temps en temps comme ce fut le cas ces deux nuits du vendredi 10 au dimanche 12 mai 2024 car le champ magnétique terrestre a été bousculé par les vents solaires ! 

Ce type d'évènement est souvent limité cependant aux régions situées au nord du pays comme les départements du Pas-de-Calais, de la Bretagne, du Nord et de l'Alsace. A proximité des villes, les aurores boréales sont très difficiles à observer à l'œil nu et ne sont généralement repérables que sur les clichés des appareils photo.

Quelles sont les conditions pour observer une aurore boréale ?

Pour profiter complètement d'une aurore boréale, il est préconisé de s'éloigner des sources de pollution lumineuse. Cherchez donc un endroit situé à distance des zones urbanisées. Surveillez la météo pour privilégier une nuit où le ciel est dégagé ou que les nuages ne sont pas trop épais. Enfin, vous pouvez surveiller l'indice Kp qui vous permettra de connaître la probabilité qu'une aurore boréale survienne.

Comment prédire une aurore boréale ?

Il est impossible de prédire avec précision la date et l'heure de la prochaine aurore boréale en un endroit donné. En revanche, certains indices permettent de connaître la probabilité que ce type d'évènement survienne. Pour cela, on s'intéresse généralement à l'indice Kp qui renseigne sur l'intensité des perturbations magnétiques que subit la Terre. L'indice Kp planétaire, mis à jour toutes les trois heures, est disponible sur le site internet SpaceWeatherLive.

Pour savoir si des aurores boréales sont à prévoir, il est généralement conseillé de suivre l'évolution de cet indicateur qui traduit la survenue d'éruptions solaires. Ces dernières émettent des vents solaires qui peuvent, s'ils croisent la trajectoire de la Terre, être à l'origine d'aurores boréales spectaculaires selon leur intensité.

Qu'est-ce qu'une aurore boréale ?

Les aurores boréales sont des phénomènes atmosphériques que l'on peut observer au niveau des pôles de la Terre. Elles se manifestent sous la forme de nuages lumineux qui semblent danser dans le ciel nocturne. Si on les a interprétées de différentes manières dans l'histoire et selon les folklores, ces voiles lumineux sont en réalité liés à l'activité du Soleil qui bombarde régulièrement la Terre de particules énergétiques. Lorsque ces dernières atteignent l'atmosphère terrestre, elles interagissent avec les gaz qui constituent notre atmosphère, provoquant ces manifestations célestes.

aurore boréale
Aurore boréale photographiée à Tromsø en Norvège © jamenpercy - stock.adobe.com

Quelle est la cause des aurores boréales ?

Le Soleil émet des particules électriquement chargées dans toutes les directions, y compris vers notre planète. Cette dernière est protégée de ces particules par le champ magnétique terrestre, un véritable bouclier invisible généré par les mouvements du noyau liquide de la Terre. Lorsque le vent solaire rencontre cette barrière de protection, cette dernière se déforme, mais empêche généralement les particules de pénétrer dans l'atmosphère.

aurore boréale
Le champ magnétique terrestre protège notre planète des éruptions solaires © Naeblys - stock.adobe.com

Cependant, il arrive que des vents solaires plus violents que d'ordinaire aient lieu. C'est notamment le cas lors des éruptions solaires d'une grande intensité. Dans ce cas, le champ magnétique se trouve perturbé et les particules émises par le Soleil passent cette barrière invisible. C'est la rencontre de ces particules avec les gaz de l'atmosphère terrestre qui engendre les aurores boréales et australes.

Lorsque les particules énergétiques émises par le Soleil pénètrent dans l'atmosphère, elles rencontrent les particules qui composent les gaz de la haute atmosphère et entrent en collision avec elles. "Électrons et protons excitent alors les atomes qui constituent ces gaz et, par un phénomène appelé ionisation, leur transmettent une charge électrique. C'est en revenant à leur état initial que les atomes de l'atmosphère terrestre vont libérer de l'énergie lumineuse, sous forme de photons" explique le magazine Geo. Ce sont donc ces interactions électriques qui génèrent des bandes lumineuses et colorées au-dessus de nos têtes.

Qu'est-ce qui explique la couleur des aurores boréales ?

Tantôt vertes, tantôt rouges ou rose, les aurores boréales et australes se parent de couleurs variées et peuvent offrir des spectacles bien différents d'un jour à l'autre. "Au moment du heurt, ces particules font jaillir de la lumière. Les couleurs, elles, diffèrent selon les atomes stimulés, du rouge au vert en passant par le violet ou le jaune. Les dégradés peuvent représenter toutes les teintes du spectre chromatique" explique le magazine National Geographic. La couleur d'une aurore boréale dépend de l'altitude à laquelle elle se forme ainsi que de la nature des gaz présents à cette hauteur.

Ainsi, lorsqu'elles se forment à basse altitude, autour de 100 kilomètres, les aurores peuvent se présenter sous la forme d'un voile vert en présence d'oxygène, rose ou rouge en présence d'azote ou encore bleu ou violet en présence d'hélium ou d'hydrogène. À plus haute altitude, aux environs de 300 à 400 kilomètres, l'oxygène peut également donner une teinte rouge aux lueurs.

Astronomie