Grand oral du bac 2022 : à quoi s'attendre ? Dates, exemples, coefficients

Grand oral du bac 2022 : à quoi s'attendre ? Dates, exemples, coefficients GRAND ORAL. La date fatidique approche ! Les élèves de Terminale seront convoqués au grand oral du Baccalauréat 2022 entre le 20 juin et le 1er juillet. Du déroulé de l'épreuve aux modalités d'évaluation en passant par les coefficients, Linternaute fait le point sur les infos clés.

Le Baccalauréat débute cette semaine ! Après les enseignements de spécialité de cette mi-mai, les Terminales passeront leur grand oral. Mis en place de manière effective en 2021, il se tiendra cette année du lundi 20 juin au vendredi 1er juillet 2022. Cette épreuve se prépare tout au long du cycle de Terminale : avec ses professeurs, chaque élève prépare deux questions principales. Si l'élève est en bac général, les questions portent sur les enseignements de spécialité suivis en terminale. S'il est en voie technologique, les questions concerneront l'enseignement de spécialité dans lequel une étude approfondie a été mené. Cet oral vise à évaluer les compétences des élèves, en particulier leur maîtrise de la prise de parole et leur capacité à développer une réflexion. Il permet également au lycéen de mettre les savoirs acquis durant son cursus au service d'une argumentation, en particulier d'expliquer en quoi l'enseignement de spécialité choisi l'a orienté dans son projet de poursuite d'études. Cet oral, s'il consiste notamment en une présentation, est avant tout un échange avec le jury, qui va chercher à cerner le projet d'orientation du candidat, mais aussi de tester la solidité de ses connaissances. Pour partir bien armé en juin prochain, parcourez ce papier !

Comment se déroule l'épreuve du grand oral? 

Pour le grand oral du bac 2022, les candidats vont être convoqués individuellement pendant quarante minutes. En premier lieu, le candidat remet au jury, sur une feuille signée par les professeurs de spécialité, l'énoncé de deux questions. Le choix de la question revient au jury. Une fois sa question en main, le candidat disposera d'un temps de préparation de vingt minutes pour élaborer sa réponse. Durant ce délai, il pourra, s'il le souhaite, réaliser un support (carte, graphique, schéma) pour appuyer son propos, qu'il remettra au jury sur une feuille fournie le jour de l'examen.

Ces 20 minutes écoulées, place à la présentation. D'une durée de 5 minutes, elle permet au candidat d'exposer les motivations qui l'ont conduit à choisir cette question, puis présente la réponse qu'il a élaborée. Une fois cette courte présentation achevée, un temps d'échange de 10 minutes est prévu entre le candidat et le jury. Il ne s'agit pas d'une simple interrogation de connaissances ; à l'inverse, c'est l'occasion de préciser et d'approfondir sa pensée : cet échange peut permettre au candidat de clarifier ce qu'il a brièvement présenté. En effet, que vous ayez l'impression d'avoir réussi votre présentation ou non, cet échange est une opportunité pour apporter des compléments à son propos, et montrer votre capacité à écouter, dialoguer, expliciter et argumenter. Enfin, l'épreuve se clôture avec 5 minutes de description par le candidat de son projet d'orientation et d'échange avec le jury sur ce projet.

Quel coefficient pour le grand oral ?

Cette épreuve vieille d'un an est celle qui valorise le plus les capacités orales et l'expression des candidats au baccalauréat, avec un coefficient 10 pour la filière générale, soit le plus important après les épreuves de spécialités toutes notées avec un coefficient 16. Le grand oral est donc l'occasion de cumuler beaucoup de points pour obtenir le diplôme ou décrocher une mention. Dans les filières technologiques, l'opportunité de marquer des points est d'autant plus grande que le coefficient de l'épreuve passe à 14.

Comment est évalué le grand oral ?

La note du grand oral s'appuie à la fois sur les connaissances apportées lors de l'exposé et sur l'expression générale du candidat. Noté sur 20 points, il représente 10% de la note finale du bac pour la voie générale et 14% pour la voie technologique. Le jury examinera avant tout les connaissances du candidat, mais aussi sa capacité à argumenter et à relier les savoirs, son esprit critique, la précision de son expression, la clarté de son propos, son engagement dans sa parole, sa force de conviction. Les points peuvent être soumis à l'appréciation de chaque professeur selon des critères différents et plus ou moins exigeants. Si ce cadre peut apparaître fluctuant, le ministère de l'Education et plusieurs recteurs d'académies ont cependant tenu à rappeler que le principe de bienveillance primait pour cette épreuve encore nouvelle (puisque ce n'est que sa deuxième édition). Le ministère a ajouté des précisions : "cet oral permet au candidat de montrer sa capacité à prendre la parole en public de façon claire et convaincante, de mettre les savoirs qu'il a acquis, particulièrement dans ses enseignements de spécialité, au service d'une argumentation, et de montrer comment ces savoirs ont nourri son projet de poursuite d'études, voire son projet professionnel".

Quels aménagements pour l'entretien du grand oral ?

Le 1er temps de l'épreuve, celui de la présentation, ne fera pas l'objet d'aménagement cette année. Mais le 2ème temps vous permet lui d'en bénéficier ! Après l'exposé du candidat, suit en effet un temps d'échange de dix minutes entre le jury et le lycéen. La discussion tourne autour des questions préparées par l'élève et les membres du jury sont libres de demander des précisions. Cette étape doit montrer la capacité du candidat d'approfondir des points de son argumentaire, de tenir un discours clair et démontrer son sens critique. Comme l'année dernière, il a été décidé que le candidat pouvait "recourir à un support, comme un tableau, pour y illustrer ou expliciter ses propos" pendant le temps d'échange, comme précisé sur le site du ministère de l'éducation. 

La composition du jury du Grand oral

Le jury sera composé de 2 professeurs : un professeur d'une de vos spécialités (ou un professeur de la spécialité de votre série pour la voie technologique) et un professeur d'une autre spécialité ou d'un des enseignements communs, ou un professeur-documentaliste. Ce jury devra "porter son attention sur la solidité des connaissances, la capacité à argumenter et à relier les savoirs, l'expression et la clarté du propos, l'engagement dans la parole, la force de conviction et la manière d'exprimer une réflexion personnelle, ainsi qu'aux motivations du candidat", selon le ministère de l'Education nationale.

En tant que candidat, vous ne serez pas pas informé de la composition du jury à l'avance. Tout ce que vous saurez est que l'un des deux membres du jury enseigne dans une des spécialités sur lesquelles repose les questions qui font l'objet de l'épreuve. Comment construire son propos en fonction du jury? Il faut élaborer une réponse permettant de vous adresser à la fois à un spécialiste du sujet traité et, potentiellement, à un interlocuteur non spécialiste de la question. Aux yeux du jury, la qualité de votre présentation réside notamment dans cette capacité à reformuler les passages un peu techniques et à expliquer simplement votre pensée.

Quand les résultats de l'épreuve du grand oral seront-ils publiés ?

A priori, les résultats des l'épreuve du grand oral seront disponibles le 5 juillet 2022, en même temps que les résultats des autres épreuves (français, philosophie et épreuves de spécialité). Le coefficient selon la filière et la date de passage de l'oral tôt n'influe pas sur la publication des résultats. La note du grand oral sera également accessible sur le détail du relevé de notes du candidat. Le relevé de notes doit être délivré au candidat par l'établissement scolaire dans lequel il est inscrit.

Bac