Grève SNCF : des perturbations le 31 janvier 2023 ! D'autres à venir en février ?

"Grève SNCF : des perturbations le 31 janvier 2023 ! D'autres à venir en février ?"

Grève SNCF : des perturbations le 31 janvier 2023 ! D'autres à venir en février ? GREVE SNCF. Le mardi 31 janvier 2023, TGV, TER, Intercités, Transiliens et RER devraient subir de fortes perturbations en raison d'un second acte de grève contre la réforme des retraites. Les syndicats ont également annoncé de nouvelles dates de grève durant les vacances scolaires de février.

[Mis à jour le 28 janvier 2023 à 20h14] Les utilisateurs du train vont certainement devoir trouver une autre solution pour se déplacer ce mardi 31 janvier 2023. Les syndicats représentatifs à la SNCF (CGT-Cheminots, SUD Rail, Unsa Ferroviaire et CFDT-Cheminots) ont appelé les cheminots à rejoindre "massivement" la deuxième journée de grève contre la réforme des retraites prévue mardi à l'appel de la CFDT, la CGT, FO, la CFE-CGC, la CFTC, l'UNSA, Solidaires et FSU. Mais le patron de la CGT Philippe Martinez souhaite que le mouvement se poursuive au-delà du 31 janvier, pendant les vacances scolaires de février. "À partir du moment où le gouvernement s'entête sur ce qui fait conflit, il y a possibilité de journées d'action pendant les vacances scolaires", avait-il ainsi déclaré sur RTL le 22 janvier.

A la SNCF, une grève reconductible est déjà envisagée début février. La CGT-Cheminots et Sud-Rail ont appelé à deux jours de mobilisation en plus, les 7 et 8 février prochains durant les vacances de février de la zone A. En sus, les deux syndicats ont annoncé envisager une grève reconductible à la SNCF "dès la mi-février" si le gouvernement d'Elisabeth Borne ne retire pas d'ici là son projet de réforme des retraites. 

Quelles perturbations liées à la grève SNCF sont attendues mardi 31 janvier 2023 ?

L'intersyndicale appelle à la grève contre la réforme des retraites ce mardi 31 janvier 2023, alors que le texte de loi sur la réforme des retraites arrive à l'Assemblée nationale au mois de février. Les syndicats de la SNCF que sont la CGT Cheminots et SUD-Rail se joignent au mouvement et appellent les cheminots à "agir massivement par la grève le 31 janvier". Le site du Transilien indique déjà que "la circulation des trains pourrait être perturbée du lundi 30 janvier à 19 heures au mercredi 1er février à 6 heures".

Les perturbations devraient être importantes, à l'image du jeudi 19 janvier, où un TGV sur 3 ou 5 et un TER sur 10 circulait seulement et tous les Intercités étaient à l'arrêt. Les prévisions de trafic du lundi soir seront annoncées dimanche à partir de 17 heuresQuant aux perturbations de la journée clé du mardi 31 janvier, elles seront disponibles à partir de lundi à 17 heures.

Pour rappel, le site SNCF Connect indique qu'avant tout départ, "l'échange gratuit et sans frais pour une autre date ou un remboursement intégral des billets est proposé aux voyageurs, si le train est annulé ou si sa circulation n'est pas assurée".

Se dirige-t-on vers une grève illimitée à la SNCF en février 2023 ?

Au soir du 31 janvier 2023, les syndicats CGT Cheminots et SUD-Rail proposeront "de se réunir en assemblées générales et de mettre en débat l'intensification de l'action par deux jours consécutifs de grève. (...) Et, faute de retrait du texte, d'envisager la grève reconductible par périodes de 24 heures dès la mi-février".

La grève reconductible a donc été annoncée dans un premier temps sur deux jours consécutifs les mardi 7 et mercredi 8 février 2023 par la CGT Cheminots et SUD-Rail, soit pendant les vacances scolaires de la zone A et juste avant les départs en vacances de février pour la zone B, avant une possible grève reconductible dès la mi-février. "Des fois, mieux vaut ne pas avoir son train pour partir en vacances, mais avoir la possibilité de partir à la retraite à 62 ans, voir certains 60 ans, plutôt qu'avoir son train et finalement être obligé de travailler jusqu'à 64 ans, ce que les Français ne veulent pas et les Français sont intelligents, ils ne tombent pas dans le panneau de la division", a répondu à BFM TV le délégué syndical Sud-rail Fabien Villedieu à la question d'envisager de prolonger la grève pendant les vacances d'hiver. 

Le syndicat FO transports souhaite de son côté "désorganiser le fonctionnement des entreprises" en appelant à faire grève une heure par jour en début de service dès mardi 31 janvier.

Où suivre l'info trafic de la SNCF ?

Comment connaître les perturbations SNCF ?

Les usagers de la SNCF peuvent rapidement vérifier l'état du trafic et savoir si un train en particulier a été supprimé ou s'il part avec du retard. Pour les informations concernant les TGV, le numéro de téléphone mis à disposition est le 0 805 90 36 35. Pour suivre le trafic de toutes les grandes ou moyennes lignes (TGV, Intercités, TER), rendez-vous à cette page de la SNCF. Pour les informations portant sur les Transilien ou RER en banlieue parisienne, il faut appeler le 0 805 90 36 35 ou consulter la plateforme dédiée.

Autour du même sujet