C'est une déçue du sarkozysme

Marion Maréchal en 2010, au début de sa vie politique. © CAPMAN / SIPA
Dans un entretien au quotidien catholique-traditionaliste d'extrême droite "Présent", Marion Maréchal confie avoir "commencé à avoir de l'intérêt pour la politique vers l'âge de 16 ans" et "suivi d'abord un peu de loin la campagne présidentielle de 2007 de [s]on grand-père". Elle raconte aussi : "J'ai eu mon petit parcours en marge du FN et j'ai été séduite (comme beaucoup je crois) par le personnage Sarkozy. J'ai commencé à fréquenter certains milieux de jeunes UMP, je voulais en connaître plus, j'étais intriguée. Puis comme beaucoup de déçus du sarkozysme, j'ai réfléchi".
Suggestions de contenus