Elle a rencontré son vrai père à 12 ans

1er août 2012 à Paris. Marion Maréchal au bureau de l'Assemblée nationale. © BERNARD BISSON / JDD / SIPA
Il faudra donc attendre les 12 ans de la fillette pour qu'elle rencontre son père "caché". A l'entre deux tours de la présidentielle de 2002, Roger Auque se mêle aux journalistes massés au château de Montretout, la bâtisse mythique des Le Pen à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Il y "redécouvre sa fille (...) avec une intense émotion", relate Paris Match sur la base du livre-testament de Roger Auque, "Au service secret de la République" (Ed. Fayard). "Dès lors, ils ne cesseront de se revoir entre deux déplacements du baroudeur", précise Paris Match. Jean-Michel Verne, l'ami écrivain de Roger Auque, raconte dans l'ouvrage : "Marion voulait aussi être journaliste, puis avocate. Mais son nom lui fermait des portes. C'est Roger qui l'a guidée vers la politique. Il était comme son parrain".
Suggestions de contenus