Résultat à Bordeaux : Philippe Poutou accède au second tour

Résultat à Bordeaux : Philippe Poutou accède au second tour Avec 11% au premier tour des élections municipales de Bordeaux, Philippe Poutou atteint le seuil de 10% nécessaire pour se présenter au second tour. Il est toutefois loin derrière ses concurrents.

Candidat aux élections présidentielles de 2012 et 2017, l'anti-capitaliste Philippe Poutou est cette année candidat à l'élection municipale de Bordeaux. Le candidat est arrivé quatrième au premier tour, selon un sondage Harris Interractive Epoka pour TF1, LCI et RTL, avec 11% des voix. L'anti-capitaliste est donc autorisé à se présenter au second tour des élections municipales à Bordeaux. Il est toutefois devancé au premier tour par le maire sortant Nicolas Florian et par Pierre Hurmic, à égalité avec 35% des votes, ainsi que par le candidat LREM Thomas Cazenave, avec 13% des votes. Philippe Poutou s'est exprimé dans une courte vidéo postée sur Twitter. Il s'est dit "très content" du résultat qu'il a obtenu par sa liste "Bordeaux en luttes", et a surtout tenu à féliciter l'anti-capitaliste Marie-Mathilde Brun, élue au conseil municipal de Blanquefort.

Le syndicaliste, qui s'était fait connaitre à travers la lutte des salariés de Ford Blanquefort, à quelques encablures de la capitale girondine, est devenu ensuite la figure du Nouveau parti anticapitaliste après Olivier Besancenot. Philippe Poutou avait d'ores et déjà indiqué que s'il était qualifié, il entendait décrocher un maximum d'élus au conseil municipal, afin de mener "une bataille politique sur les six prochaines années". Parmi ceux qui pourraient entrer au conseil municipal de Bordeaux avec lui, Philippe Poutou a recruté Antoine Boudinet sur sa liste, un gilet jaune qui avait eu la main arrachée par une grenade explosive à lacrymogène lors d'une manifestation en 2018 à Bordeaux.

Quel est le programme de Philippe Poutou ?

Le candidat a égrené pendant la campagne plusieurs points clés pour le NPA : une municipalité fonctionnant sur le principe d'une démocratie participative, avec des conseils de quartiers dotés de réels pouvoirs et des budgets, ainsi qu'un RIC, référendum d'initiative communale qui rappelle l'une des grandes revendications des gilets jaunes. Philippe Poutou propose aussi l'encadrement des loyers et notamment leur indexation sur les revenus, la réquisition de tous les logements vides, privés ou publics et un grand plan de rénovation des logements qui serait financé " par les grands propriétaires fonciers ".

Les transports sont aussi un thème clé de ces municipales bordelaises. Philippe Poutou plaide pour la gratuité du réseau TBM compensée par une augmentation du versement transport (payé par les entreprises). Le réseau serait aussi revu dans le programme du NPA, avec une mise à l'écart du tramway et la création de lignes desservant " tous les quartiers ". Le visage de la ville doit aussi changer pour Philippe Poutou qui plaide pour l'implantation de commerces issus de l'économie sociale et solidaire, à la place des " restaurants et des boutiques de grandes marques pour les touristes ", qui pulullent selon lui dans le centre de la ville.

Suivez les dernières informations de cette grande journée d'élection sur notre grand direct consacré aux municipales 2020

Contemporain