Bac 2021 : les nouveaux aménagements de l'examen (et l'impact sur son résultat)

Chargement de votre vidéo
"Bac 2021 : les nouveaux aménagements de l'examen (et l'impact sur son résultat)"

Bac 2021 : les nouveaux aménagements de l'examen (et l'impact sur son résultat) BAC 2021. Le ministre de l'Education a officialisé mercredi soir de nouveaux aménagements pour les épreuves terminales du bac maintenues en présentiel. De quoi impacter son résultat.

[Mis à jour le 6 mai 2021 à 10h16] Sur fond de crise sanitaire du Covid-19 toujours bien présente malgré le déconfinement, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer l'a annoncé le 5 mai au journal télévisé de France 2 : de nouveaux aménagements sont prévus pour les deux épreuves finales de la session 2021 du baccalauréat, qui attendent les élèves en présentiel : l'écrit de philosophie et le grand oral. Des ajustements ont également été annoncés pour les épreuves de Français du bac, et plus particulièrement l'oral. Des mesures qui vont forcément impacter le résultat du bac. Les voici en résumé : 

  • Ecrit de philosophie : la meilleure note sera conservée, entre celle de l'épreuve et celle du contrôle continu
  • Grand oral : les élèves pourront s'y présenter avec un mot de leur enseignant précisant quelles parties du programme n'ont pu être étudiées au cours de l'année à cause du contexte sanitaire
  • Oral de français : un choix sera possible entre deux textes (sélectionnés par le professeur) parmi les 14 présentés, afin de s'exprimer sur un texte sur lequel a le plus travaillé

Plus de précisions sur les aménagements au global des épreuves terminales du bac 2021

La grogne lycéenne et le refus du "contrôle continu intégral" par le gouvernement

La crise sanitaire du Covid continue de déstabiliser le déroulement de la session 2021 du baccalauréat et d'impacter ses résultats à venir. Les épreuves finales du baccalauréat prévues en juin pour les Premières et les Terminales (épreuves de français, de philosophie et du grand oral) se tiendront néanmoins en présentiel, malgré la grogne lycéenne et l'organisation de 100 à 200 blocus de lycées le 3 mai (sur plus de 4 000 établissements) et d'autre encore prévus cette même semaine.

Le 3 mai, Jean-Michel Blanquer a expliqué sur Europe 1 que les modalités des épreuves du bac allaient encore "évoluer pour que ce soit le plus favorable possible pour les élèves". "Mais je tiens quand même à ce qu'on ne passe pas au contrôle continu intégral", a-t-il aussi martelé, alors que les épreuves d'enseignement de spécialités initialement prévues en mars ont déjà été remplacées par du contrôle continu. Le 4 mai, le ministre a reçu les organisations lycéennes, et la direction générale de l'enseignement scolaire (Dgesco) a échangé, le 5 mai, avec les syndicats d'enseignants et de chefs d'établissement.

►Consulter la page du ministère de l'Education dédiée au baccalauréat 2021

baC 2021

Dates, épreuves, résultats simulés... Découvrez les dernières infos du bac en vous aidant du sommaire ci-dessus. 

Quelles sont les dates du bac 2021 ? Le calendrier 

  • Epreuves anticipées écrites de français (pour les élèves de première) : le jeudi 17 juin
  • Epreuve anticipée orale de français (pour les élèves de première) : du lundi 21 juin au vendredi 2 juillet   
  • Epreuve de philosophie : le jeudi 17 juin
  • Epreuves du grand oral : du lundi 21 juin au vendredi 2 juillet

Les épreuves du bac 2021 peuvent-elles être annulées ?

C'est toujours non pour l'annulation des deux épreuves du baccalauréat maintenues en présentiel fin juin : l'écrit de philosophie et le grand oral. Depuis des semaines, les syndicats lycéens le réclament. Or le 3 mai, le ministre de l'Education a déclaré sur Europe 1 : "Je reste ouvert sur les aménagements possibles mais je tiens quand même à ce qu'on ne passe pas au contrôle continu intégral". Et de rappeler que les épreuves d'enseignements de spécialité ont déjà été annulées en mars et remplacées par du contrôle continu. 

"Nous avons déjà bien adapté le bac depuis le début de la crise sanitaire" (Jean-Michel Blanquer)

Le 2 mai, dans une interview au Journal du Dimanche, le ministre de l'Education a notamment répondu en ces termes à la question des demandes d'annulation du grand oral du baccalauréat : "Nous avons déjà bien adapté le bac depuis le début de la crise sanitaire. Mais généraliser le contrôle continu – on est déjà à 80 % – ne me semble pas dans l'intérêt de l'élève. Nous devons faire preuve de bienveillance, en accentuant l'accompagnement personnel, pour l'épreuve de philosophie comme pour le grand oral."

Sont donc maintenus, pour le mois de juin : 

  • Les épreuves anticipées de français (à confirmer)
  • L'épreuve de philosophie
  • Le grand oral 

Doit-on en conclure que le "nouveau bac" sera pour 2022 ? 

Le ministre de l'Education s'est exprimé à ce sujet dans une interview au JDD le 24 janvier. "Non, c'est dès cette année", répond-t-il, "car nous gardons l'essentiel de la réforme : les enseignements de spécialité choisis par les élèves. Et on maintient en juin la nouvelle épreuve du grand oral et celle de philosophie". 

Le bac 2021 aura-t-il tout de même de la valeur ?

Dans une interview accordée à plusieurs titres de PQR (Presse quotidienne régionale) le 29 avril, à la question "Y aura-t-il un bac normal cette année ?", Emmanuel Macron a répondu : "En aucun cas, nous n'aurons des examens et des diplômes au rabais. Qu'il s'agisse du baccalauréat, des bac pro, des BTS ou des examens dans nos universités. Mais nous devons nous adapter".

Pourquoi l'annulation des épreuves finales est-elle demandée ?

Depuis le début du printemps, les voix sont de plus en plus nombreuses dans le monde lycéen pour réclamer l'annulation des deux dernières épreuves en présentiel. Le 3 mai, l'UNL (Union nationale des lycéens) et le MNL (Mouvement national lycéen) ont ainsi appelé à bloquer les lycées pour réclamer un bac validé à 100% par le contrôle continu. L'UNL justifie notamment cette demande par une année "très compliquée" du fait de la crise sanitaire du Covid-19. Quant aux syndicats enseignants, ils se montrent eux aussi inquiets depuis plusieurs semaines d'un maintien des deux épreuves finales. Sur ce point, le ministre a promis qu'il ya aurait "aussi d'autres mesures", et précisé qu'il recevait, la semaine du 3 mai, les organisations lycéennes et syndicales pour discuter. 

"Le grand oral du baccalauréat doit être neutralisé"

Pour Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du Snes-FSU (premier syndicat d'enseignants des collèges et lycées), "Le grand oral" du baccalauréat "doit être neutralisé", a-t-elle affirmé sur franceinfo le 3 mai. La représentante estime en effet qu'"Il ne peut pas se tenir vu les conditions dans lesquelles il a été préparé, en l'occurrence dans lesquelles il n'a pas été préparé". "Si le ministre commence à ouvrir la porte à d'éventuels aménagements, il faut aller plus loin, il faut ouvrir la porte en grand, avoir de réelles discussions sur les aménagements des examens et sur le bac 2021.", précise-t-elle. Pour elle, le ministre de l'Education nationale "entend enfin que cette épreuve n'a pas pu se préparer comme il fallait tout au long de cette année". Elle note aussi  "qu'il semble juste de laisser la porte ouverte à quelques aménagements" en laissant l'élève se rendre à l'épreuve "avec un document qui précise que tel ou tel point du programme ont été vus". 

Sophie Vénétitay souligne aussi que "préparer l'oral est un exercice oral", et que "la façon dont on va s'exprimer à l'oral, cela n'a pas forcément été vu de la même manière partout". Par conséquent, pour le Snes-FSU, l'annulation du grand oral "semble être la solution de responsabilité, de sagesse". L'année scolaire "a été vraiment très perturbée" et elle doit "a minima" s'achever "dans une forme de sérénité".

Quels aménagements du bac 2021 compte tenu du Covid ?

Des aménagements sont à prévoir pour les épreuves maintenues : 

  • En français, les épreuves orales pourront se baser sur quatorze textes en première générale − au lieu de vingt − et sur sept textes en première technologique − au lieu de douze. Les enseignants faisant passer l'épreuve sélectionneront par ailleurs deux textes dans ce panel, entre lesquels l'élève pourra choisir (en optant pour celui sur lequel il a le plus eu l'occasion de travailler)
    [L'épreuve écrite de français demeure, elle, inchangée].
  • En philosophie, les élèves vont avoir le choix entre trois sujets de dissertation au lieu de deux. C'est par ailleurs la meilleure note qui sera choisie entre celle de l'épreuve et celle du contrôle continu.
  • Pour le grand oral, l'élève pourra s'y présenter avec un mot de son enseignant précisant quelles parties du programme n'ont pas pu être étudiées dans l'année à cause du contexte sanitaire.

Les épreuves de spécialité remplacées par du contrôle continu

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer l'a annoncé le 21 janvier : les premières épreuves du "nouveau bac", initialement prévues le 15 mars, sont finalement supprimées au profit du contrôle continu. 

Dans un entretien au JDD daté du 24 janvier, Jean-Michel Blanquer s'est justifié sur la raison de cette annulation : "Pour permettre aux élèves de travailler le plus longtemps et le plus sereinement possible. Organiser les épreuves en mars semblait trop incertain, et les lycéens ne bénéficiaient pas tous des mêmes conditions de préparation, les lycées ayant organisé les enseignements avec plus ou moins de distanciel". Et d'ajouter : "Nous n'avons pas voulu reporter ces épreuves en fin d'année pour sauvegarder le mois de juin".  

Les épreuves d'évaluation communes également annulées

Les épreuves d'évaluation communes de Première et Terminale sont annulées au profit du contrôle continu : les trois sessions d'évaluations communes, prévues par la réforme du bac qui devait entrer pleinement en vigueur lors de l'année scolaire 2020-2021, ont été supprimées pour cette année.

Des épreuves de remplacement au mois de juin

Les épreuves de remplacement du bac 2021 auront lieu au mois de juin pour les élèves empêchés par un cas de force majeure.

Le grand oral du bac est-il maintenu ? Quels sont les sujets ? 

Le 22 avril, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a annoncé en conférence de presse que le grand oral du baccalauréat était maintenu en présentiel à la fin du mois de juin, tout comme l'épreuve écrite de philosophie (mi-juin). Les deux épreuves finales du baccalauréat pour les terminales sont donc maintenues. "Nous voulons assurer des examens en présence en assurant des conditions sanitaires strictes", soulignait alors l'homme d'Etat. "C'est ainsi que le baccalauréat comporte une part de contrôle continu et une part de contrôle terminal".

Deux questions à choisir et à préparer

Pour l'épreuve du grand oral, les lycéens de terminal choisissent et préparent 2 questions. Ces dernières doivent porter sur les programmes de leurs spécialités. L'élève peut par exemple prendre une question pour chaque spécialité, ou choisir des questions recouvrant les deux disciplines. Il est conseillé d'opter pour des questions en cohérence avec le projet d'études. Les questions pour le grand oral doivent ensuite être validées par les professeurs. 

Le jour J, l'exposé de l'élève doit durer 5 minutes maximum. Le grand oral en lui-même dure 40 minutes au total (20 minutes de préparation puis 20 minutes de passage devant le jury). Il se compose de trois parties : 

  • la réponse à une question (sur les deux préparées)
  • un moment d'échange avec le jury
  • la présentation du projet d'orientation de l'élève

Epreuves et spécialités du bac 2021 : quelles sont les épreuves ? Comment sont-elles notées ? 

  • Les épreuves d'évalution communes (pour les Première et les Terminales) : au vu de leur remplacement par du contrôle continu, les bulletins scolaires des élèves de première et de terminale seront en contrepartie de nouveau utilisés, comme pour le bac de l'an dernier. Une moyenne des notes remplacera donc les épreuves finales pour l'histoire-géographie, les langues vivantes et la spécialité qui n'est pas poursuivie en terminale. S'ajoute à cette liste les mathématiques pour le bac technologique et l'enseignement scientifique pour le bac général.
  • Les épreuves de spécialité : elles sont pour rappel remplacées par du contrôle continu. Les résultats de ces épreuves dites de spécialité comptent pour 32% de la note finale du bac. Ils seront finalement calculés "sur la base des moyennes des trois trimestres de terminale de ces enseignements", précise une lettre du ministère consultée par Le Monde. Autrement dit, c'est la moyenne annuelle obtenue pour chacune des matières de spécialité qui sera prise en compte pour l'examen. Dans Parcoursup, ce sont par conséquent les moyennes des deux premiers trimestres de chaque enseignement de spécialité qui remplaceront les résultats des épreuves de spécialité.   
  • Les épreuves anticipées de français, l'épreuve de philosophie et le grand oral (autrement dit les épreuves maintenues pour le bac 2021) : elles sont notées en fonction des résultats aux examens.

Comment va-t-on garantir l'égalité d'évaluation entre les élèves, alors que la note se base sur 82% de contrôle continu ? 

"Nous allons diffuser un guide d'évaluation du contrôle continu, ainsi que les sujets d'examen initialement prévus : les enseignants pourront s'en servir comme modèles", a promis Jean-Michel Blanquer lors de son interview au JDD du 24 janvier. Et d'ajouter : "Et nous mettons en place un dispositif pour harmoniser les notes". 

Quels sont les coefficients des épreuves ? 

Les modalités du bac 2021 peuvent encore changer. Dans une circulaire publiée pendant les vacances de Noël, le gouvernement s'autorise en effet à "adapter" les épreuves du bac 2021 jusqu'à deux semaines avant celles-ci. Les coefficients des épreuves de spécialité (deux matières poursuivies en terminale) ne changent pas, malgré leur évaluation en contrôle continu : elles représentent un coefficient 16. Les épreuves terminales du bac général, dont font partie celles de spécialité, représentent 60% de la note finale du bac. Voici les coefficients du bac général 2021 pour les autres épreuves terminales du bac général : 

Epreuves anticipées :

  • Français (écrit) : 5
  • Français (oral) : 5

Epreuves finales : 

  • Philosophie : 8
  • Epreuve orale terminale : 10 

► Consultez les coefficients pour le bac technologique sur le site spécialisé Létudiant.

Les coefficients des épreuves d'évaluation commune restent aussi les mêmes

Suite à l'annulation de ces épreuves écrites pour cause de crise sanitaire du Covid-19, elles sont pour rappel évaluées en contrôle continu mais leurs coefficients restent identiques : toutes les matières concernées ont un coefficient 5 (Histoire-géographie, Enseignement scientifique, Spécialité suivie uniquement en première, Langues vivantes, EPS). Les évaluations communes représentent ainsi 30% de la note finale du bac.

Résultat du baC 2021

Comment calculer sa note au bac avec un simulateur ?

► Téléchargez et utilisez le tableau de calcul du ministère de l'Education nationale ou Allez sur la page web dédiée "Simulateur de notes du bac" pour pouvoir visualiser votre note plus rapidement.

Résultats du bac 2021 : quand et où les trouver ?

Cherchez un nom ou une ville pour trouver un résultat

Linternaute.com vous permet de consulter les listes d'admis lors de la dernière édition du bac et de chercher un résultat grâce au moteur de recherche ci-dessous. Le taux de réussite au bac est exceptionnellement élevé cette année, compte tenu de la "bienveillance" de la notation en contrôle continu, sous les recommandations du ministère de l'Education nationale.

Comment trouver les résultats du bac (par ville et académie) ?

Attention ! Les noms des candidats ayant échoué à la première session ou étant soumis au rattrapage sont disponibles seulement à titre individuel. Chaque candidat doit expressément autoriser en début d'année la publication de son nom dans la liste des admis via un document signé, pour apparaître dans ces résultats. Les lycées d'appartenance de chaque candidat ne sont plus, eux non plus, rendus publics par le ministère depuis 2012.

Bac