Grand oral du bac 2022 : maths, SES, arts... Exemples de questions et grille d'évaluation

"Grand oral du bac 2022 : maths, SES, arts... Exemples de questions et grille d'évaluation"

Grand oral du bac 2022 : maths, SES, arts... Exemples de questions et grille d'évaluation GRAND ORAL. Les épreuves du grand oral du bac 2022, c'est jusqu'à vendredi. Consultez nos exemples de questions, mais aussi la grille d'évaluation du grand oral qui peut guider les correcteurs, ou encore des conseils de pros pour bien s'exprimer à l'oral !

[Mis à jour le 27 juin 2022 à 10h10] Le grand oral du bac 2022 représente l'épreuve clé du baccalauréat nouvelle version, et s'appuie sur les enseignements de spécialité. En dernière année de lycée, les élèves suivent deux spécialités, qu'ils ont choisi de conserver parmi les trois spécialités choisies pour l'année de première. Les candidats de terminale au baccalauréat général ou technologique le passent entre le 20 juin et le (vendredi) 1er juillet cette année, à des dates et horaires variables en fonction des établissements et des académies. Deux questions sont à préparer par le candidat en amont de l'examen, avec l'aide d'un de ses professeurs : soit 2 questions transversales touchant aux 2 spécialités, soit une question par spécialité suivies. 

♦ SVT, maths, sciences économiques et sociales, géopolitique, Arts... Nous vous proposons des exemples de questions qui pourront vous inspirer en matière de formulation      
♦ Consultez les conseils de pros de l'expression orale pour optimiser votre note au grand oral du bac 2022

Quel est l'objectif du ministère de l'Education avec le grand oral ? Sur son site officiel, l'instance décrit ainsi la raison d'être de cette épreuve : "L'épreuve permet au candidat de montrer sa capacité à prendre la parole en public de façon claire et convaincante. Elle lui permet aussi de mettre les savoirs qu'il a acquis, particulièrement dans ses enseignements de spécialité, au service d'une argumentation, et de montrer comment ces savoirs ont nourri son projet de poursuite d'études, voire son projet professionnel." On retrouve dans ce résumé du ministère les trois grands axes du grand oral : la capacité à s'exprimer ; celle à argumenter en s'appuyant sur les savoirs acquis en enseignements de spécialité ; et enfin celle à relier spécialités suivies et projet d'études / professionnel. 

Quels conseils de pro peuvent aider à marquer des points au grand oral du bac ? 

Le nouveau ministre de l'Education Pap Ndiaye a souhaité le 20 juin, dès le premier jour du grand oral, encourager les premiers candidats passant les épreuves du grand oral cette année. Dans son tweet, on trouve également les "derniers conseils des professeurs avant l'épreuve" : "On invite les élèves à s'entraîner, beaucoup : devant sa famille, devant ses amis, devant des camarades. Il faut se filmer plusieurs fois aussi, repérer les tics de langage, les gestes parasites..." souligne ainsi Pierre Labarbe, professeur de physique-chimie et Formateur Grand oral. "Laissez vos proches ou vos amis vous poser des questions. Ça va vous forcer à voir quels sont les points qu'il faut expliciter, ceux sur lesquels vous êtes solide, et ceux sur lesquels vous vous sentez plus faible  et qu'il faudra donc préparer pour être à l'aise lors de l'entretien." poursuit Solenn Ferrec, professeure d'histoire-géographie, également Formatrice Grand oral. 

"Le temps 2 du Grand oral, c'est un temps qui se prépare aussi", pointe Pierre Labarbe, "par exemple en listant des questions susceptibles d'être posées par le jury." La vidéo répond ensuite ensuite à l'interrogation "A quoi faut-il penser la veille de l'épreuve ?". "La veille, pensez à préparer votre convocation, votre pièce d'identité, une bouteille d'eau pour le temps de préparation et, bien évidemment, la liste de vos deux questions problématisées.", récapitule Solenn Ferrec. "Penser à sa tenue, ça ne s'improvise pas." ajoute Pierre Labarbe. "Avoir un dress code qui vous permette à la fois d'être à l'aise, mais respectueux". 

"Quels sont les bons réflexes à avoir le jour J" est une autre question que peuvent se poser les candidats en amont de l'épreuve du grand oral du bac. "Un oral réussi, c'est un oral qui est à la fois bien préparé du point de vue du contenu et bien mis en valeur, avec des compétences orales.", résume le Formateur Grand oral Pierre Labarbe dans la vidéo du tweet du ministre de l'Education. "L'oral commence dès l'entrée dans la salle." note la spécialiste de l'épreuve en question Solenn Ferrec. "Pensez à bien dire bonjour à votre jury, puis à le regarder tout au long de votre Grand oral. Vos mains ne sont ni croisées ni dans le dos, mais elles soutiennent votre discours."

Autre bon réflexe auquel penser le jour J du grand oral du bac : "C'est aussi possible de demander au jury de reformuler la question qu'il a posée." suggère Pierre Labarbe. "Un dernier conseil ?", voit-on s'afficher sur la vidéo du ministère. "Pensez aussi à avoir en vous quelques exercices de respiration, par exemple de cohérence cardiaque, que vous pourrez exercer pendant le temps de préparation pour pouvoir faire baisser votre fréquence cardiaque et gérer au mieux votre stress devant le jury." propose Solenn Ferrec. "Quand vous entrez dans la salle, les dés sont jetés.", lance Pierre Labarbe, à l'écran. Peu importe votre niveau de préparation, il faut croire en vous, être convaincu, motivé. Vous avez un jury devant vous. Un Grand oral à donner, c'est un peu à la manière d'un spectacle, d'un show. Mettez-vous dans la peau d'une rock star ! Faut être convaincant, motivé, engagé jusqu'au bout. 

Sur le site spécialité Studyrama, notre partenaire lors des épreuves écrites du bac et du brevet, Charlie Clarck, expert en stratégie orale et fondateur du service de conseil en stratégie orale Whistcom donne également des conseils pour gagner des points au grand oral du bac. Parmi les astuces qu'il livre, on trouve :    

  • Accorder de l'importance au langage non-verbal. "Lors de la performance orale, nous oublions que le corps parle plus fort que les mots. Le jury au Grand oral se fie à ce qu'il voit plutôt qu'à ce qu'il entend", affirme le spécialiste de l'expression orale. Gare, donc, par exemple, aux mini-gestes exprimant l'incertitude.
  • Inviter le silence dans sa prise de parole. Les moments de pause vous permettent "de reprendre votre souffle et de réfléchir en amont à ce que vous dites", pointe Charlie Clarck. "De plus, le fait de se taire laisse au jury le temps pour vous écouter et vous suivre dans votre argumentation. Si vous enchaînez un mot après un mot sans cesse, ce sera difficile de vous comprendre". 
  • Interagir avec le jury. Le risque ici, serait de tellement se focaliser sur soi-même qu'on en oublie presque l'existence du jury ! "Si vous voulez intéresser le jury, il faut essayer de vous mettre à sa place en se posant par exemple la question suivante : ''Qu'est-ce qu'il a envie d'entendre ?" suggère l'expert. La performance orale ressemble, selon lui, davantage au dialogue qu'au monologue. La clé est donc d'interagir avec l'autre et de l'impliquer dans votre propos. 

De quels exemples de questions du grand oral peut-on s'inspirer ? 

Selon le site web dédié aux étudiant Thotis ainsi que le site spécialisé du Parisien Etudiant, voici des exemples de questions formulées en fonction des spécialités lors de l'épreuve du grand oral : 

En Ses (Sciences économiques et sociales) : 
  • "Ecologie et économie sont-elles compatibles ? "
  • "Comment peut-on réduire le déficit public ?"

En géopolitique

  • "L'aide humanitaire doit-elle surpasser la souveraineté d'un pays ?"
  • "L'aide humanitaire est-elle soutien aux régimes en place ? – l'exemple de l'Afghanistan"
  • "Le conflit israélo-palestinien, une paix impossible ?"

En Mathématiques

  • "Comment expliquer que, dans un groupe de 23 personnes, il y a plus d'une chance sur deux qu'au moins deux d'entre elles soient nées le même jour ?"
  • "Pourquoi les sondeurs se trompent-ils tout le temps ?"
  • "A l'aide du dénombrement, comment peut-on appréhender la diversité de l'information génétique ?"
  • "Les algorithmes peuvent-ils générer de la discrimination ?" (question envisageable en transversale Maths / Eco) 
En SVT
  • "Peut-on faire pousser des pommes de terre sur Mars ?"
  • "Est-il vrai que si on peignait en blanc tous les toits et les routes, on ferait baisser la température de la Terre ?"
  • Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique sur l'agriculture ? 

En Arts

  • "Quelles questions éthiques l'art récupéré des colonies peut-il soulever ?"
  • "Faut-il rendre les œuvres d'art ou objets dans les musées à leurs pays d'origine ?"
En Histoire-géo
  • "Comment l'Inde est-elle devenue une puissance spatiale ?"
  • "Pourquoi la reconstruction de Notre-Dame de Paris mobilise-t-elle le monde entier ?"

Quel coefficient s'applique au grand oral ?

Cette épreuve toute récente est celle qui valorise le plus les capacités orales et l'expression des candidats au baccalauréat, avec un coefficient 10 pour la filière générale, soit le plus important après les épreuves de spécialités toutes notées avec un coefficient 16. Le grand oral est donc l'occasion de cumuler beaucoup de points pour obtenir le diplôme ou décrocher une mention. Dans les filières technologiques, l'opportunité de marquer des points est d'autant plus grande que le coefficient de l'épreuve passe à 14.

Comment se déroule l'épreuve du grand oral? 

Pour le grand oral du bac 2022, les candidats sont convoqués individuellement pendant quarante minutes. En premier lieu, le candidat remet au jury, sur une feuille signée par les professeurs de spécialité, l'énoncé de deux questions. Le choix de la question revient au jury.

  • Une fois sa question en main, le candidat dispose d'un temps de préparation de vingt minutes pour élaborer sa réponse. Durant ce délai, il peut, s'il le souhaite, réaliser un support (carte, graphique, schéma) pour appuyer son propos, qu'il remet au jury sur une feuille fournie le jour de l'examen.
  • Ces 20 minutes écoulées, place à la présentation. D'une durée de 5 minutes, elle permet au candidat d'exposer les motivations qui l'ont conduit à choisir cette question, puis de présenter la réponse qu'il a élaborée. 
  • Une fois cette courte présentation achevée, un temps d'échange de 10 minutes est prévu entre le candidat et le jury. Il ne s'agit pas d'une simple interrogation de connaissances ; à l'inverse, c'est l'occasion de préciser et d'approfondir sa pensée : cet échange peut permettre au candidat de clarifier ce qu'il a brièvement présenté. En effet, que vous ayez l'impression d'avoir réussi votre présentation ou non, cet échange est une opportunité d'apporter des compléments à son propos, et de montrer votre capacité à écouter, dialoguer, expliciter et argumenter.
  • Enfin, l'épreuve se clôture avec 5 minutes consacrées au projet d'orientation du candidat, avec description de son projet d'orientation et échange avec le jury sur ce projet. 

Comment est évalué le grand oral ?

La note du grand oral s'appuie à la fois sur les connaissances apportées lors de l'exposé et sur l'expression générale du candidat. Noté sur 20 points, il représente 10% de la note finale du bac pour la voie générale et 14% pour la voie technologique. Le jury examine avant tout les connaissances du candidat, mais aussi sa capacité à argumenter et à relier les savoirs, son esprit critique, la précision de son expression, la clarté de son propos, son engagement dans sa parole, sa force de conviction. Les points peuvent être soumis à l'appréciation de chaque professeur selon des critères différents et plus ou moins exigeants.

Si ce cadre peut apparaître fluctuant, le ministère de l'Education et plusieurs recteurs d'académies ont cependant tenu à rappeler que le principe de bienveillance primait pour cette épreuve encore nouvelle (puisque ce n'est que sa deuxième édition). Le ministère a ajouté des précisions : "cet oral permet au candidat de montrer sa capacité à prendre la parole en public de façon claire et convaincante, de mettre les savoirs qu'il a acquis, particulièrement dans ses enseignements de spécialité, au service d'une argumentation, et de montrer comment ces savoirs ont nourri son projet de poursuite d'études, voire son projet professionnel". 

Une grille d'évaluation spécial grand oral 

Et si vous souhaitez en savoir plus sur la façon concrète dont le grand oral peut être évalué, sachez que le ministère de l'Education a mis en ligne une grille de critères précis sur lesquels les professeurs examinateurs du grand oral peuvent s'appuyer pour établir leur note. Il est important de le savoir, la fameuse grille n'est pas obligatoire mais peut servir d'aide au jury. Cette grille d'évaluation indicative de l'épreuve orale terminale * liste cinq critères, qui peuvent être jugés par le jury "très insuffisant", "insuffisant", "satisfaisant" ou "très satisfaisant" : 

  • Qualité orale de l'épreuve
  • Qualité de la prise de parole en continu
  • Qualité des connaissances
  • Qualité de l'interaction
  • Qualité et construction de l'argumentation

* voir en Annexe 1 sur cette page

Quels aménagements ont été mis en place pour l'entretien du grand oral ?

Le 1er temps de l'épreuve, celui de la présentation, ne fait pas l'objet d'aménagement cette année. Mais le 2ème temps vous permet lui d'en bénéficier ! Après l'exposé du candidat, suit en effet un temps d'échange de dix minutes entre le jury et le lycéen. La discussion tourne autour des questions préparées par l'élève et les membres du jury sont libres de demander des précisions. Cette étape doit montrer la capacité du candidat d'approfondir des points de son argumentaire, de tenir un discours clair et de démontrer son sens critique. Comme l'année dernière, il a été décidé que le candidat pouvait "recourir à un support, comme un tableau, pour y illustrer ou expliciter ses propos" pendant le temps d'échange, comme précisé sur le site du ministère de l'éducation. 

Quand les résultats de l'épreuve du grand oral sont-ils publiés ?

A priori, les résultats des l'épreuve du grand oral seront disponibles le 5 juillet 2022, en même temps que les résultats des autres épreuves (français, philosophie et épreuves de spécialité). Le coefficient selon la filière et la date de passage de l'oral tôt n'influe pas sur la publication des résultats. La note du grand oral sera également accessible sur le détail du relevé de notes du candidat. Le relevé de notes doit être délivré au candidat par l'établissement scolaire dans lequel il est inscrit.

Bac