Meghan Markle : la future femme du prince Harry va devoir changer !

MEGHAN MARKLE - A quelques mois du mariage, la future épouse du prince Harry va procéder à de multiples changements dans sa vie pour devenir la princesse parfaite : nationalité, religion, emploi du temps...

[Mis à jour le 29 novembre 2017 à 18h57] C'est officiel ! Alors que la rumeur enflait depuis plusieurs jours au Royaume-Uni, le prince Harry et Meghan Markle vont bel et bien se marier au printemps 2018 après s'être fiancés ce mois-ci. Le mariage du couple, dont la rencontre remonte aux Invictus Games de Toronto, en mai 2016, semble ravir tout le monde, de la reine Elizabeth II, qu'il s'est dite "enchantée", à la Première ministre britannique Theresa May, qui a adressé ses "plus chaudes félicitations" aux futurs époux. Mais d'ici au mariage, Meghan Markle va quelque peu évoluer. Religieusement, déjà. Elle va être baptisée et confirmée selon le rite anglican. Meghan est en effet protestante, tandis que la religion officielle de l'Angleterre est l'anglicanisme, la reine Elizabeth étant le chef de cette Eglise. Elle a en outre "l'intention de demander la citoyenneté britannique, le processus prend plusieurs années, elle gardera sa nationalité américaine entretemps", a précisé le porte-parole du prince. 

Mais ce n'est pas tout. L'emploi du temps de Meghan Markle va être chamboulé ces prochains mois. Elle effectuera avec Harry la première d'une certainement très longue série de visites officielles dans le pays, en commençant par Nottingham, dans le centre du pays. "Le prince Harry et Miss Markle se rendront vendredi à Nottingham pour deux engagements sur des sujets qui passionnent son Altesse royale - la sensibilisation à la question du sida et la criminalité juvénile", a indiqué le palais. En revanche, Meghan devra renoncer à ses activités autour de l'égalité des sexes, pour se consacrer à temps plein aux activités caritatives propres à la famille royale, selon le palais. Elle deviendra notamment marraine de la Royal Foundation après son mariage.

Un profil qui détonne

La jeune femme va donc devenir la parfaite épouse pour un prince britannique mais initialement, son profil ne laissait pas présager qu'elle épouserait un jour un membre de la famille royale. Comme le rapporte Gala, Doria Ragland, la mère de Meghan Markle, est "l'arrière-arrière-petite-fille d'un esclave" qui aurait travaillé dans les champs de coton du Sud américain. Ce qui fait de Meghan Markle, future épouse du prince Harry, l'arrière-arrière-arrière-petite-fille d'un esclave. Avec un grand-père maternel antiquaire et un père, Thomas Markle, photographe, rien ne prédestinait donc Meghan Markle à un tel avenir. Un temps intérimaire dans un studio à Hollywood, là où elle a rencontré le père de Meghan Markle, puis hôtesse de l'air sur des vols moyen-courriers, la mère de Meghan Markle serait désormais quant à elle assistante sociale et professeure de yoga à Los Angeles. Des professions encore bien loin de la cour royale.

Meghan Markle va-t-elle devenir princesse ? 

C'est la question que beaucoup se posent. Malheureusement pour les adeptes des contes de fées, on ne devient pas princesse en se mariant avec un prince. Comme le rapporte le Huffington Post, "seules les personnes nées au sein de la famille royale peuvent y prétendre". Comme Kate Middleton, Meghan Markle ne deviendra donc pas princesse. Seules ses éventuelles filles à venir pourront prétendre à ce titre. Toujours selon le Huffington Post, la rumeur voudrait qu'en revanche le prince Harry et Meghan Markle deviennent duc et duchesse de Sussex. Le magazine Vogue rapporte de son côté que la fonction en question serait inoccupée depuis 1843. 

Des galères et des petits rôles avant la consécration

Née le 4 août 1981 à Los Angeles (États-Unis), la belle Américaine de 36 ans, est l'aînée du prince Harry de trois ans. Étant la fille d'un directeur de la photographie, Meghan Markle a passé une bonne partie de son enfance sur le tournage de la sitcom Mariés, deux enfants, sur laquelle son père travaillait. Désormais mannequin et actrice, la jeune femme, qui a notamment fait une apparition dans Fringe, où elle joue le rôle de l'agent Amy Jessup, était jusqu'à il y a peu l'une des actrices principales de la série Suits : Avocats sur mesure

Elle y interprétait l'assistante juridique Rachel Zane, depuis 2011. Mais Meghan Markle a décidé de quitter la série pour se consacrer pleinement à son rôle de membre de la famille royale britannique. Au cinéma, on a pu la voir dans sept longs-métrages dont le film à succès "Comment tuer son boss ?". Mais avant tout cela, Meghan Markle a connu les galères des auditions qui n'aboutissent pas et pour "joindre les deux bouts", comme elle dit, elle a dû participer au jeu "Deal or not deal", émission américaine dont le concept est proche de celui du jeu français "À prendre ou à laisser", à la différence que les boîtes sont chacune "incarnées" et transportées par des top-modèles lorsqu'elle sont sélectionnées. Et pendant quelques mois en 2006, Meghan Markle faisait partie de ces filles au rôle limité. "C'était quelque chose que je faisais en parallèle de mes auditions, pour joindre les deux bouts", disait-elle au Daily Express en mars 2017.

Meghan Markle a travaillé dans une ambassade

Mais la belle n'a pas toujours été devant les objectifs. À l'origine, Meghan Markle aspirait davantage à une carrière politique. Après une double spécialisation théâtre et relations internationales à l'université Northwestern de Chicago, la jeune femme a d'abord travaillé à l'ambassade américaine de Buenos Aires (Argentine). Ce n'est qu'en 2002, que Meghan Markle apparaît à l'écran pour la première fois. 

Côté coeur, la belle a déjà dit "oui" à un autre auparavant. En couple pendant neuf ans avec le producteur américain Trevor Engelson, Meghan Markle a divorcé depuis trois ans, après avoir été mariée pendant un an et demi. La future femme du prince Harry a également connu une relation de deux ans avec le chef canadien Cory Vitiello. En mai 2016, elle annonce qu'elle s'en sépare et quelques mois plus tard seulement, en novembre, sa relation avec le prince Harry est officialisée.

Article le plus lu : Georges Tron : les détails scabreux des accusations : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google