Grève SNCF : les prévisions de trafic de ce mercredi 7 décembre

"Grève SNCF : les prévisions de trafic de ce mercredi 7 décembre"

Grève SNCF : les prévisions de trafic de ce mercredi 7 décembre SNCF. Ce mercredi 7 décembre 2022, un nouveau mouvement de grève des agents de la SNCF impacte essentiellement les TER de plusieurs régions et les TGV et Intercités de l'axe Paris-Lyon.

[Mis à jour le 6 décembre 2022 à 12h30] Une nouvelle journée de grève à l'initiative de la CGT-Cheminots, SUD-Rail et de la CFDT a lieu ce mercredi 7 décembre 2022, afin de faire pression en ce jour de l'ouverture des négociations annuelles obligatoires pour les salaires au sein de l'entreprise ferroviaire. Après avoir annoncé que les TER, Transilien, TGV et Intercités seraient impactés, la direction de la SNCF a précisé le détail de ces perturbations dans un communiqué.

Concernant les grandes lignes, sur les TGV, seuls les trains du sud de Bordeaux et le Paris-Lyon sont concernés. Du côté des Intercités, Paris-Clermont et Lyon-Nantes sont les seuls axes concernés par ces perturbations. Sur les TER, des perturbations sont à prévoir dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Enfin, en banlieue parisienne, les lignes C, D, N et R des RER et Transilien seront perturbées.

Concernant les grandes lignes (TGV et Intercités), les voyageurs concernés auront reçu un mail ou un SMS leur informant si leur train est annulé ou maintenu. En ce qui concerne les autres lignes, retrouvez le détail des perturbations ci-dessous :

Grève SNCF : quelles perturbations ce mercredi 7 décembre 2022 ?

Les TGV de l'axe Paris-Lyon et du sud de Bordeaux et les Intercités des axes Paris-Clermont et Lyon-Nantes sont très perturbés ce mercredi 7 décembre 2022. Les perturbations concernent également de nombreux TER. Du côté de l'Île-de-France, Transilien et RER gérés par la SNCF sont perturbés jusqu'à la fin du service. Voici les prévisions ligne par ligne :

  • Perturbations TGV : les axes des TGV Paris-Lyon et du sud de Bordeaux sont perturbés ce mercredi 7 décembre.
  • Perturbations TER : Les axes Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et Provence-Alpes-Côte-d'Azur sont perturbés. Les TER suivants sur l'axe Paris-Lyon sont supprimés :
  • Paris Lyon, départ 17h12 - Montereau, arrivée 18h03 (Laroche Migennes, arrivée 19h09)
  • Paris Lyon, départ 18h12 - Montereau, arrivée 19h03 (Laroche Migennes, arrivée 20h09)
  •  Paris Lyon, départ 19h46 - Montereau, arrivée 20h44 (Laroche Migennes, arrivée 21h49)
  •  (Laroche Migennes, arrivée 12h10) - Montereau, départ 13h16- Paris Lyon, arrivée 14h13
  • (Laroche Migennes, arrivée 14h10) - Montereau, départ 15h15 - Paris Lyon, arrivée 16h13
  • Plus d'informations sur le site des TER. Pour suivre les perturbations générales de trafic des trains régionaux, cette page vous sera utile.
  • Perturbations Intercités : les Intercités des axes Paris-Clermont et Lyon-Nantes sont très perturbés. Consultez cette page pour avoir des informations en temps réel.
  • Perturbations RER A : trafic normal ce mercredi 7 décembre.
  • Perturbations RER B : trafic normal ce mercredi 7 décembre.
  • Perturbations RER C :  trafic perturbé ce mercredi 7 décembre.
  • Perturbations RER D : trafic fortement perturbé ce mercredi 7 décembre.
  • Perturbations RER E : trafic normal ce mercredi 7 décembre.
  • Perturbations Transilien: ce vendredi 7 décembre 2022, le trafic est légèrement perturbé sur la ligne N et des suppressions de train sur la ligne R. Pour le réseau Transilien, il existe une plateforme dédiée pour suivre les prochaines perturbations de trafic ou vous pouvez appeler le 0 805 90 36 35.

Grève SNCF : quels sont les horaires des perturbations ce mercredi 6 décembre 2022 ?

Cette grève unitaire du 7 décembre 2022 va commencer ce mardi 6 décembre soir. En effet, le préavis communiqué par SUD-Rail couvre la période du 6 décembre à 20 heures au 8 décembre à 8 heures.

Une grève SNCF est-elle envisagée à Noël et au Nouvel An ?

Si, d'ici la fin de l'année, les contrôleurs et les syndicats ne parviennent pas à obtenir gain de cause, de nouvelles grèves pourraient frapper le réseau de transport ferroviaire français pendant les fêtes de Noël, une période où de nombreux Français prennent le train. En effet, si le mouvement de grève de ce week-end n'est pas parti des syndicats de la SNCF, mais d'un collectif de contrôleurs, quatre syndicats ont depuis apporté leur soutien au mouvement : Unsa, SUD-Rail, CFDT et FO en local. 

Les quatre syndicats ont déposé des préavis de grève pour les week-ends du vendredi 23 décembre au lundi 26 décembre et du vendredi 30 décembre au lundi 2 janvier, dans le but de mettre la pression dans le cadre des négociations avec la SNCF. Samedi 3 décembre, le ministre des Transports Clément Beaune a néanmoins tenu à relativiser ce scénario de paralysie des transports pour les fêtes de fin d'année. "Je ne me résous pas à ce que les choses soient écrites", a-t-il ainsi déclaré, en appelant à la "responsabilité collective", selon des propos rapportés par BFMTV. "La semaine est décisive", a annoncé la secrétaire national à la CFDT-cheminots Sabine Le Toquin. "On saura si Noël est en danger ou pas. La balle est dans le camp de l'entreprise".