SNCF : les déplacements en train autorisés sans attestation le 15 décembre

Chargement de votre vidéo
"SNCF : les déplacements en train autorisés sans attestation le 15 décembre"

SNCF : les déplacements en train autorisés sans attestation le 15 décembre TRANSPORT SNCF - A compter du mardi 15 décembre 2020, le Premier ministre a confirmé que les Français pourront se déplacer dans la France entière sans attestation. Mais les déplacements sur le territoire français continueront à être limités par un couvre-feu et un appel à la responsabilisation.

[Mis à jour le 3 décembre 2020 à 19h00] Ce jeudi 3 décembre, le Premier ministre Jean Castex a confirmé au cours d'une conférence de presse que "les déplacements seront autorisés dans la France entière sans attestation" dès le mardi 15 décembre 2020. "Nous pourrons nous déplacer sans autorisation y compris entre régions, passer Noël en famille", avait avancé le chef de l'Etat Emmanuel Macron au cours d'une allocution télévisée il y a une dizaine de jours.

Le 15 décembre, un couvre-feu sera instauré de 21 heures à 7 heures du matin, mais "des exceptions" seront prévues pour se déplacer librement les soirs des 24 et 31 décembre 2020, sans "rassemblements sur la voie publique". Mais "il est indispensable de ne pas baisser la garde", avait annoncé jeudi 26 novembre le Premier ministre Jean Castex. "Vous pouvez passer les fêtes d'année avec vos proches tout en limitant les contacts." En effet, ce jeudi 3 décembre, le Premier ministre a confirmé que le gouvernement recommande "une jauge de 6 adultes en dehors des enfants pour les fêtes de fin d'année". 

Dans la foulée des annonces du chef de l'Etat, les Français se sont rués sur le site de la SNCF pour réserver leur billet de train sur la période des vacances de Noël. Les ventes de billets de train ont augmenté de "400% par rapport à ces derniers jours", a fait savoir Alain Krakovitch, directeur général de Voyages SNCF. "Il y a plus de 4,5 millions de billets en vente (dont un tiers en prix bas), il y aura donc de la place pour tous", a-t-il ajouté. Pour rappel, votre billet TGV Inoui, OuiGo, Intercités ou TER est remboursable gratuitement jusqu'à l'heure de départ sur le site ou l'application Oui.sncf

Les déplacements limités par une attestation jusqu'au 15 décembre

Le chef de l'Etat a confirmé qu'une attestation pour se déplacer est toujours en vigueur jusqu'au 15 décembre, même si une amélioration des indicateurs de l'épidémie de coronavirus permettent un allègement du confinement. Il demande aux Français de "continuer à travailler chez soi, à renoncer aux déplacements non nécessaires". Le confinement sera levé le 15 décembre, un couvre-feu sera réinstauré du 15 décembre 2020 au 20 janvier 2021, mais sera suspendu pour le jour de Noël et du réveillon du Nouvel An.

Le billet SNCF ne fait toujours pas office d'autorisation de déplacement jusqu'au 15 décembre, date supposée du lever du confinement. La présentation d'une attestation de déplacement et d'un justificatif (d'un médecin, d'un service public, d'un service de santé, de l'employeur ou de l'école) pour chaque voyage en train vous est ainsi encore nécessaire. Le non-respect de cette obligation est passible de 135 euros d'amende, pouvant monter à 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours et jusqu'à 3 750 euros couplé à 6 mois d'emprisonnement à la troisième infraction en 30 jours...

Si le trafic des trains est actuellement réduit de 70 % en raison du confinement, un retour à la normale sera acté au 15 décembre 2020, avec 100% des TGV et des Intercités. Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, a confirmé mercredi 2 décembre dans une interview donnée à LCI que les Français pourront se déplacer pour les fêtes en train ou en avion. Plus de 5 millions de voyageurs sont attendus dans les gares pour les fêtes de fin d'année.

Quelles sont les destinations recherchées par les Français pour les vacances de Noël ?

De nombreux Français ont planifié leurs vacances de fin d'année dès l'annonce des mesures prévues pour Noël. Mais "on remarque malgré tout que les Français restent prudents", a tempéré ce mercredi sur BFMTV Alain Krakovitch, directeur général de Voyages SNCF. "On a des taux de remplissage qui ont bien augmenté depuis hier mais il reste encore beaucoup de places", a-t-il poursuivi sur BFMTV, précisant que les destinations phares des voyages en train pendant les vacances de Noël étaient "le Sud-Ouest, la Bretagne, la Provence, Nantes et Lyon".

Le moteur de recherche de voyages Liligo a enregistré une hausse de 110% des recherches entre 20h et 21h hier soir par rapport au créneau horaire précédent l'allocution, soit 18h-20h ce même jour : "La situation s'améliore et les annonces d'hier sont une petite bouffée d'air frais pour les Français. Pour les vacances de noël, notre recommandation est la suivante : renseignez-vous dès aujourd'hui car les tarifs sont pour le moment très intéressants et il y a fort à parier qu'ils pourraient rapidement augmenter après le 15 décembre si les nouvelles se montrent bonnes" déclare Guillaume Rostand, porte-parole de Liligo. 

D'après Liligo, les destinations les plus recherchées en France au départ de Paris pour des voyages en avion pour la période des vacances de Noël, du 18 décembre au 04 janvier sont, dans l'ordre :

  • Nice
  • Toulouse
  • Ajaccio
  • Perpignan
  • Montpellier
  • Pau
  • Biarritz
  • Marseille

Trafic SNCF : 30% des TGV actuellement en circulation, les Intercités et TER réduits

Ce mois de novembre, SNCF Voyageurs a décidé de maintenir son offre de trains à grande vitesse au niveau actuel, soit à près de 30% du plan de transport nominal, et ne prévoit pas de nouvelle réduction de l'offre de transports.

Concernant les trains Intercités, ils ne font plus qu'un aller-retour quotidien sur chaque axe. Du côté des TER, avec une fréquentation tombée à un tiers de la normale, l'offre est maintenue dans toutes les régions à au moins 70% du plan de transport normal en semaine. Les réductions de trafic se sont fait progressivement, et en fonction des présidents de région. Dans les Hauts-de-France, un tiers des TER habituellement programmés ont disparu, mais les heures de pointes ont été préservées. En revanche, le personnel soignant peut voyager gratuitement sur les TER de la région pour se rendre à son travail, ainsi que sur le réseau de car interurbain. En Bourgogne-Franche-Comté, le trafic des TER est de 80 %. "Plus de 450 circulations quotidiennes TER sont maintenues", précise SNCF Voyageurs. Dans la région Grand Est, 75% des trains circulent normalement avec une concentration sur les heures de pointe.

En Île-de-France, la présidente de la région Valérie Pécresse avait déjà adapté le trafic des transports en commun en fonction de leur fréquentation sous couvre-feu, à raison d'1 train sur deux après 21 heures. Découvrez le détail du trafic des trains gérés par la SNCF :

  • Trafic RER : 100% des RER durant les heures de pointe et ajustés en fonction des lignes durant les heures creuses :
  • RER A : 100 % de l'offre actuelle la semaine et le week-end. Après 21 heures : 1 train toutes les 30 min sur chaque branche, 1 train toutes les 15 min entre Vincennes et La Défense. 
  • RER B : 100 % de l'offre actuelle la semaine et le week-end. Après 21 heures : 1 train toutes les 30 min sur la branche de Saint-Rémy lès Chevreuse, 1 train toutes les 15 min sur la branche de Robinson, 1 train toutes les 6 à 9 min entre Gare du Nord et Aulnay sous Bois, 1 train toutes les 15 min entre Aulnay sous Bois et Mitry-Claye.
  • RER C : offre assurée à 100% mais tenir compte des nombreux travaux.
  • RER D : 75% du service aux heures creuses et le week-end.  100% du service assuré le week-end.
  • RER E : 1 train sur 2 entre Haussmann Saint-Lazare et Chelles Gournay à partir de 21 heures.
  • Trafic Transilien: quelques suppressions de trains aux heures creuses sur les lignes J et L. Rendez-vous sur la plateforme dédiée, aux rubriques "Itinéraires" et Fiche horaires pour suivre les prochaines perturbations de trafic de votre ligne, ou vous pouvez appeler le 0 805 90 36 35. 
  • Trafic TGV : 30% des TGV en circulation avec 5 allers-retours entre Paris et Lyon, 3 allers-retours entre Paris et Dijon et deux allers-retours entre Paris et Grenoble. 
  • Trafic TER : 70% du trafic au global. Selon les régions, le trafic des TER est plus ou moins perturbé. Dans les Hauts-de-France, 70% des TER sont seulement en circulation. 80% des TER sont en circulation en Bourgogne-Franche-Comté et 75% des TER sont en circulation dans le Grand Est. Consultez cette page pour avoir des informations en temps réel. 
  • Trafic Intercités : un aller-retour quotidien sur les lignes structurantes et d'aménagement du territoire, et  3 fréquences hebdomadaires pour chacune des deux lignes de trains de nuit. Consultez cette page pour avoir des informations en temps réel.
  • Trafic des trains internationaux :
  • Thalys : 2 aller-retours quotidiens Paris-Bruxelles, dont un prolongé vers Amsterdam.
  • Eurostar : un aller-retour quotidien Paris-Londres et un aller-retour quotidien Londres-Bruxelles, dont un prolongé vers Amsterdam.
  • DB SNCF en coopération Alleo : 2 aller-retours quotidiens Paris-Francfort et via Forbach-Saarbrucken et un via Strasbourg-Kehl, un aller-retour quotidien Paris-Stuttgart.
  • TGV Lyria : 2 aller-retours quotidiens Genève-Paris, et un aller-retour quotidien Zurich-Bâle <> Paris.
  • TGV France Italie : un aller-retour quotidien Paris-Milan.
  • SNCF Renfe en coopération Elipsos : un aller-retour Paris-Barcelone, un aller-retour Barcelone-Lyon.

Comment est appliqué le confinement à la SNCF ?

Jusqu'au 15 décembre, il n'est pas possible "de voyager au sein du territoire national, y compris d'une résidence principale vers une résidence secondaire". Ainsi, plus aucun déplacement n'est possible entre les régions. L'interdiction des déplacements réduit nécessairement la fréquence de trains. Les trains TGV et Intercités circulent à 30% de leur offre et la circulation des trains d'Île-de France n'est réduite que de moitié à partir de 21 heures.

Etant donné qu'aucune sortie non essentielle n'est possible pendant le confinement, si l'usager se voit dans l'obligation d'emprunter un train de la SNCF, il doit pouvoir justifier son déplacement via une attestation de déplacement, disponible sous trois versions différentes, dûment remplie, accompagnée d'un justificatif. Les motifs de déplacement autorisés sont les suivants, avec quatre nouveaux qui rentrent dans le lot :

  • pour accompagner ou aller chercher son enfant à l'école
  • pour se rendre à un service public
  • pour se rendre dans un établissement d'enseignement ou de formation
  • pour se rendre à un concours ou un examen
  • pour des raisons professionnelles
  • pour des raisons de santé
  • pour un retrait ou une livraison de commande
  • pour participer à des missions d'intérêt général
  • pour effectuer des courses essentielles
  • pour accompagner une personne handicapé
  • pour porter assistance à un proche
  • pour effectuer des courses essentielles

Quels remboursements du billet SNCF pendant le confinement ?

Il est possible de réserver ses billets de train pour les vacances de Noël. SNCF Voyageurs rappelle que tous les billets TGV INOUI, OUIGO, Intercités et TER en correspondance sont échangeables et remboursables sans frais jusqu'au 4 janvier prochain.