Trafic SNCF : l'entreprise ferroviaire supprime des trains cet été 2020

Chargement de votre vidéo
"Trafic SNCF : l'entreprise ferroviaire supprime des trains cet été 2020"

Trafic SNCF : l'entreprise ferroviaire supprime des trains cet été 2020 SNCF - Alors que l'entreprise ferroviaire avait pourtant promis que 100% de ses trains circuleraient normalement pour les vacances d'été, elle a dû annuler 5% de ses trains, faute de demande.

[Mis à jour le 11 juin 2020 à 12h20] Alors que le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari avait assuré que 100% des TGV seraient en circulation le 24 juin 2020, la SNCF vient de supprimer sans préavis de nombreux trains aux mois de juillet et d'août 2020, même si, selon l'entreprise ferroviaire, il ne s'agit que de 5% des trains prévus cet été. Ainsi, ce mardi 9 juin, des usagers de la SNCF ont reçu par SMS ou par mail l'annonce de la suppression de leurs trains prévus entre fin juin et fin août. Heureusement, les usagers peuvent se faire rembourser ou échanger sans frais leur billet... 

Contactée par Le Point, la SNCF justifie ce réajustement de l'offre en raison du faible taux de réservation de trains cet été : 10 à 15 % seulement des places proposées en juillet ont été vendues, et seulement 6 % des places ont été vendues au mois d'août. "Le niveau des réservations est très bas, on essaie de rationaliser les trains. Cela ne concerne que très peu de trains, et normalement il y en a toujours un juste avant ou juste après sur lequel les clients pourront se reporter", a-t-elle rassurée.

Actuellement, la SNCF limite drastiquement les flux à bord de ses rames et veille à ce que les mesures sanitaires soient respectées. Pour emprunter un train longue distance, le voyageur doit être non seulement équipé d'un masque (obligatoire à partir de 11 ans), mais aussi d'un titre de transport valide et d'une attestation de l'employeur s'il s'agit d'emprunter le train entre 6h30 et 10h30 et entre 16h30 et 19h30 (ce qui est le cas également sur les trains du quotidien).

Quel trafic SNCF ?

En Île de France, la SNCF propose actuellement seulement 50% du trafic de ses trains (TER, TGV, Intercités), mais avec une forte augmentation des trains sur les lignes les plus saturées d'Île de France comme les RER A et B assurés à 100%. Le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a assuré que 100 % des trains du quotidien seraient en circulation le 15 juin 2020.

Sur les longues distances, 1 train sur 2 est annoncé pour un retour à la normale le 24 juin. Pour les trains du quotidien, le PDG de la SNCF a indiqué une montée en puissance de 75 à 100 %. Quant au Transilien, ils assurent désormais 8 trains sur 10 aux heures de pointe du matin et du soir.

SNCF : les perturbations de trafic

La SNCF indique un trafic de 60% sur ses RER et Transilien de la région Île-de-France, qui ne circulent qu'entre 6h et 22h en moyenne. L'attestation employeur ou de motif impérieux est obligatoire pour les trajets effectués avant 9h30 et entre 16h et 19h. Sur les trains longue distance, 1 TGV ou Intercités sur 2 est en circulation. Entre 40 et 50% des TER sont en circulation, avec "une montée en puissance si la situation le permet", a annoncé la direction de l'entreprise ferroviaire. Voici les prévisions ligne par ligne :

Comment consulter les infos trafic de la SNCF ?

Plusieurs outils sont disponibles sur le Web pour prendre connaissance des prochaines perturbations de trafic à la SNCF. Pour le réseau Transilien en Île-de-France, il suffit de se rendre sur la plateforme dédiée (http://www.transilien.com) pour vérifier si son trajet est assuré par la SNCF. Sur mobile, il est aussi très pratique de se rendre sur le compte Twitter @SNCF_infopresse, et @SNCF. Les usagers de la SNCF peuvent rapidement vérifier l'état du trafic et savoir si un train en particulier a été supprimé ou s'il part avec du retard. Pour les informations concernant les TGV, le numéro de téléphone mis à disposition est le 0 805 90 36 35. Pour les informations concernant les Transilien, il faut appeler le 0 805 90 36 35. Rappelons qu'en période de coronavirus jusqu'au 30 avril 2020, toute personne souhaitant annuler ou reporter son voyage peut le faire au guichet sans aucun frais, quel que soit le tarif du billet.

Quel est le plan de déconfinement de la SNCF face à l'épidémie de coronavirus ?

La reprise du trafic des trains de la SNCF est tout d'abord extrêmement progressive, assurée à moitié pour le moment. Il est désormais possible de se déplacer à plus de 100 kilomètres de son domicile même si la réservation est obligatoire dans tous les trains longue distance - TGV, Intercités, Ouigo - afin de "décourager les déplacements entre départements".

Comme à la RATP, le port du masque est rendu obligatoire pour tous les voyageurs à partir de 11 ans et l'entreprise ferroviaire doit aussi s'adapter à des consignes strictes de distanciation sociale. 

Le port du masque obligatoire dans les trains de la SNCF

Le port du masque est rendu obligatoire pour les passagers des trains de la SNCF à partir de 11 ans. Les voyageurs doivent être munis de leur propre masque. En effet, la compagnie ferroviaire n'en distribue pas, mais les gares sont équipées de quelques distributeurs automatiques pour acheter son propre masque. Pour éviter les fortes affluences, un filtrage a lieu à l'entrée des gares. L'absence du port du masque est puni d'une amende de 135 euros.

Distanciation et gestion des flux

Les agents de la SNCF veillent au bon respect des gestes barrières et de la distanciation grâce au marquage au sol sur les quais et à la condamnation d'un siège sur deux dans les rames. Dans les trains longue distance (Intercités, TER, Ouigo et TGV), le taux d'occupation est bloqué à 50%. 

Dans les trains du quotidien (RER, Transilien), sans réservation, les voyageurs "peuvent connaître l'affluence dans leur train" la veille de leur trajet via un système d'émoticônes rouges, oranges ou verts sur l'application de la SNCF. "Notre objectif est que nos voyageurs préparent au mieux, en amont, leur voyage. Qu'ils évitent les heures de pointe en mettant à leur disposition toutes les informations dont nous disposons" a expliqué le PDG de SNCF Voyageurs. "Cette information permettra aux voyageurs , principalement dans les trains du quotidien, de prendre un train plus tôt ou plus tard en fonction de l'affluence attendue", a-t-il ajouté au Parisien. 

Désinfection des trains et mesures sanitaires

Sur toutes les rames de France, une désinfection totale et systématique a lieu au moins une fois par jour. En plus de devoir porter obligatoirement un masque, le PDG de la SNCF recommande aux voyageurs d'apporter un flacon de gel hydroalcoolique. Pour ceux qui n'en disposeraient pas avant de prendre le train, 500 distributeurs de gel hydroalcoolique sont disponibles dans 165 gares. Jean-Pierre Farandou a assuré que les mesures de nettoyage et de désinfection sont respectées, "plus de 5500 personnels supplémentaires" au niveau national "dont 2000 en Île-de-France" sont mobilisés à cet effet.