Macron : le président battu par Marine Le Pen [score et résultats]

Macron : le président battu par Marine Le Pen [score et résultats] EMMANUEL MACRON - Le président enregistre un premier revers électoral qui va laisser des traces. Le macronisme, qui a le combat européen inscrit dans son ADN, est sans conteste affaibli même si l'écart avec le RN est plus faible qu'annoncé.

[Mis à jour le 26 mai 2019 à 17h49] Pas si loin mais battu... Emmanuel Macron limite les dégâts mais la défaite est bel et bien là : c'est le parti de Marine Le Pen qui est en tête de ces élections européennes 2019, ce dimanche, selon les premières estimations données par les instituts de sondage. La liste RN conduite par Jordan Bardella recueille 24,2% devant LREM conduite par Nathalie Loiseau avec 22,4%. Il s'agit pour le président d'un vrai coup dur, même si la majorité va tenter désormais de relativiser le score du Rassemblement national.

Ces élections européennes revêtaient en effet pour Emmanuel Macron une importance politique de premier ordre, de celle qui marque un quinquennat. Il ne disait pas autre chose dans la grande interview qu'il a accordée mardi dernier à la presse quotidienne régionale. "Le projet de transformation profonde que je mène pour le pays ne va pas sans une nouvelle étape du projet européen. Les Français m'ont élu pour cela. Je ne peux donc pas être un spectateur, mais un acteur de cette élection européenne qui est la plus importante depuis 1979 parce que l'Union est face à un risque existentiel", avançait-il, disant même, pour justifier son engagement dans cette campagne, défendre ses "choix fondamentaux".

Et maintenant ?

Emmanuel Macron avait posé l'enjeu de ce scrutin en ces termes : "Voulons-nous la division face aux États-Unis et à la Chine ou préférons-nous l'unité pour bâtir notre avenir européen ?". Il avait, plus tôt dans la campagne, voulu structurer cette élection autour d'un grand clivage : la montée en puissance des souverainistes, des nationalistes, "ceux qui ne veulent que détruire" ou bien le renforcement d'une Europe plus intégrée économiquement, plus coopérative, avec davantage de prérogatives politiques, un projet que porte les "progressistes" que le président entend incarner.

Certes, les élections intermédiaires - celles qui sont organisées entre deux élections présidentielles - sont presque inévitablement défavorables au pouvoir en place, mais Emmanuel Macron s'est trop investi dans ces européennes pour ne pas rendre de comptes. Avec un tel résultat des élections européennes, le président est incontestablement affaibli, devra trouver les arguments pour expliquer aux Français que malgré le score des souverainistes, la France et l'Europe doivent se réformer sur les bases de son projet et de ses engagements.

Exercice difficile, d'autant que l'opposition ne se privera pas de demander un changement de cap. Emmanuel Macron n'a aucun intérêt à infléchir sa politique, mais pour poursuivre son quinquennat et démontrer qu'il conserve toutes latitudes pour réformer le pays, il sera peut-être contraint de procéder à un remaniement ministériel très vite. Cette semaine, la question lui a déjà été posée : devra-t-il changer de Premier ministre ? "Je n'ai jamais fait de politique-fiction. J'ai toute confiance en Édouard Philippe qui s'engage sans compter auprès des proeuropéens", avait-il sobrement répondu. Ce dimanche soir, il ne s'agit plus de politique fiction.

Article le plus lu - Orages : des images impressionnantes › Voir les actualités

Macron : le président battu par Marine Le Pen [score et résultats]
Macron : le président battu par Marine Le Pen [score et résultats]

[Mis à jour le 26 mai 2019 à 17h49] Pas si loin mais battu...  Emmanuel Macron limite les dégâts mais la défaite est bel et bien là : c'est le parti de Marine Le Pen qui est en tête de ces élections européennes 2019, ce dimanche, selon les...