Candidats à la présidentielle : lisez les 12 professions de foi en PDF

"Candidats à la présidentielle : lisez les 12 professions de foi en PDF"

Candidats à la présidentielle : lisez les 12 professions de foi en PDF CANDIDATS PRESIDENTIELLE. Le premier tour de l'élection présidentielle 2022 se tient ce dimanche 10 avril 2022. Avant d'aller voter ou en attendant les résultats, retrouvez la liste des 12 candidats, les résumés des programmes et toutes les professions de foi téléchargeables en PDF...

 

[Mis à jour le 10 avril 2022 à 11h38] Plus que quelques heures avant la diffusion des premières estimations puis la publication des résultats officiels du premier tour de l'élection présidentielle 2022. En attendant les premiers résultats à 20 heures ce dimanche 10 avril, il est possible de retrouver les 12 professions de foi des candidats à cette élection présidentielle. Ce dimanche soir, deux d'entre eux accèderont au deuxième tour et s'affronteront le 24 avril prochain lors du second tour qui déterminera l'identité du prochain président de la République. Au fil de la campagne, les 12 candidats ont dévoilé leurs idées, leurs programmes, résumés dans des professions de fois et clips de campagne présentant leur projet pour ce quinquennat.

Si les candidats à cette présidentielle sont nombreux, on peut dire que la campagne n'a pas semblé passionner les Français. Selon une enquête de l'institut Elabe publiée le 30 mars, 63% de nos concitoyens on jugé la campagne de mauvaise qualité. Cette impression se reflétera-t-elle dans le taux de participation ce dimanche ?  Un autre sondage, mené par Ipsos, indique que 69% des Français déclarent être sûrs d'aller voter ce dimanche. Si un tel score d'abstention est atteint, il s'agirait d'un record pour une élection présidentielle. Jusqu'ici, la plus forte abstention observée remonte à 2002, avec 28,4% d'abstention au premier tour.

Où trouver les professions de foi des candidats à la présidentielle ?

La distribution des professions de foi aura été elle aussi laborieuse à la fin de cette campagne présidentielle. Certains foyers ne les avaient toujours pas reçues ce vendredi, dernier jour de la campagne officielle. Certaines enveloppes pourraient de pas arriver à temps, comme lors des élections régionales et départementales. La Poste, qui avait jusqu'à ce samedi 9 avril pour remplir cette mission, subit un mouvement social alors que cette distribution vient surcharger significativement le travail du personnel. Pour la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l'élection présidentielle (CNCCEP), cette distribution est néanmoins "bien avancé". "Les délais de distribution constatés pour l'élection présidentielle de 2022 sont conformes aux délais habituellement constatés, compte tenu des délais réglementaires", indiquait l'instance sur Twitter en milieu de semaine. La Poste comme le ministère de l'Intérieur, qui ont publié un communiqué conjoint mercredi, indiquaient pour leur part que "la distribution de la propagande électorale par La Poste pour le premier tour de l'élection présidentielle se déroule conformément au planning prévu". Si vous n'avez pas encore reçu les professions de foi des candidats à la présidentielle, vous pouvez les télécharger en PDF sur le site de la CNCCEP, ou sous les résumés des programmes des candidats ci-dessous.

Qui sont les candidats à l'élection présidentielle ?

Emmanuel Macron (La République en Marche) : le chef de l'Etat n'a jamais indiqué qu'il se contenterait d'un seul mandat, ses proches ont même été sensibilisés à la manière de préparer le terrain pour lancer une nouvelle campagne pour 2022. Depuis plusieurs mois les signaux se multiplient allant dans le sens d'une candidature qu'Emmanuel Macron aimerait sans doute voir aboutir comme un nouveau duel face à l'extrême droite. Bien qu'il ait reçu très facilement les parrainages nécessaires, le président de la République ne s'est déclaré officiellement que tardivement et aspire à effectuer un nouveau mandat. Le résumé du programme d'Emmanuel Macron

 

Marine Le Pen (Rassemblement national) : la présidente du Rassemblement national avait fait savoir dès le 16 janvier 2020 que sa "décision était prise" : le Congrès du RN, qui s'est tenu en juillet 2021, lui a permis de confirmer ses ambitions. Marine Le Pen est donc officiellement candidate à sa troisième présidentielle et sa qualification au second tour est souvent présentée comme très probable par les enquêtes sondagières. Comme son père, elle milite pour inscrire la préférence nationale dans la Constitution. Elle promeut la retraite à 60 ans ainsi qu'une "évolution de la fiscalité sur les donations et successions". Malgré ses nombreuses critiques contre le système de parrainages, elle a décroché le nombre minimum à recueillir pour pouvoir se présenter. Le résumé du programme de Marine Le Pen

Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) : son souhait d'être candidat a été formulé dès la fin de l'année 2020, réalisé après avoir passé la barrière 150 000 signatures citoyennes qu'il s'était lui même fixée pour concourir. Il a réitéré ses velléités le 1er juillet, se disant "le rocher dans le paysage" politique, et lançant une campagne dite d'"union populaire". Obtenant les 500 parrainages d'élus, le leader de LFI, qui incarne depuis l'affaissement du Parti socialiste une alternative à gauche, plus contestataire, est à nouveau candidat à l'Elysée. Jean-Luc Mélenchon a participé par deux fois à l'élection présidentielle, obtenant 19,58% des voix au premier tour en 2017, arrivant juste derrière François Fillon. Le résumé du programme de Jean-Luc Mélenchon

Eric Zemmour (Reconquête !) : il s'est imposé dans le paysage médiatique et politique en quelques semaines seulement. De chroniqueur très écouté sur CNews, Eric Zemmour est passé à candidat à la présidentielle. Le polémiste l'a officialisé dans une vidéo diffusée sur Youtube le 30 novembre 2021. Novice en politique, candidat à l'élection présidentielle en dehors de tout parti politique historique et traditionnel, Éric Zemmour a répété à l'envi pendant des semaines qu'il rencontrait des difficultés à recueillir des parrainages auprès des élus. Mais il a décroché le minimum de 500 dans les délais impartis. Le résumé du programme d'Eric Zemmour

Valérie Pécresse (Les Républicains) : la présidente du parti Libres! est sortie victorieuse de la primaire de la droite organisée au sein du parti Les Républicains. "Restaurer la fierté française", c'est ce que la présidente de la région Île-de-France promet à travers un programme allant de l'école, où le nombre d'heures de français et mathématique doit augmenter, à la volonté de "remettre de l'ordre", en passant par une augmentation de 10% nets des salaires. Candidate pour la première fois à l'élection présidentielle, Valérie Pécresse n'a rencontré aucune difficulté pour recueillir le nombre minimum de parrainages. Son aura dû à sa qualité d'ancienne ministre mais aussi de présidente de la région Île-de-France, accolée à une formation politique historique (Les Républicains) qui compte des milliers d'élus partout dans le pays, lui a permis de franchir sans encombre cette étape. Le résumé du programme de Valérie Pécresse

Yannick Jadot (Europe Ecologie - Les Verts) : l'éphémère candidat à la présidentielle de 2017, qui se rangea alors derrière Benoît Hamon, a annoncé le 30 juin qu'il se portait candidat à la présidentielle, via la primaire EELV de septembre. Tête de liste arrivée troisième aux européennes de 2019, il a été investi par le vote organisé par les écologistes, en septembre, pour sortir du nucléaire, investir dans le bio, mettre en place le septennat ou encore créer un revenu citoyen. Yannick Jadot a, sans encombre, obtenu les parrainages nécessaires, malgré une campagne qui peine à décoller. Le résumé du programme de Yannick Jadot

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) : pour le président de Debout la France, l'élection présidentielle constitue un rendez-vous incontournable, puisque son parti, qui ne dispose de presque aucun élu dans l'Hexagone, est construit pour les élections nationales. Après avoir obtenu 4,70% des suffrages en 2017, il s'était allié à Marine Le Pen au second tour. Pour ce nouveau scrutin, il souhaite "rétablir l'ordre, relocaliser des productions, reconstruire nos services publics", mais également "renégocier les traités européens". Le candidat souverainiste dispose des 500 parrainages.

Fabien Roussel (Parti communiste) : secrétaire national du PCF depuis 2018,  il vivra son baptême du feu au printemps 2022. Alors que le PCF n'avait pas présenté de candidat en 2017, se rangeant derrière Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel a déjà été investi en mai 2021 par son parti. Il a bâti un programme à l'issue d'une consultation publique lancée en septembre 2019. Il a récolté plus de 500 parrainages.

Jean Lassalle (Résistons) : déjà candidat en solitaire en 2017 (1,21% au premier tour), l'ancien compagnon de route de François Bayrou, réputé pour ses sorties décalées à l'Assemblée et dans les médias, s'est aussi prononcé pour 2022. Candidat affirmé de la ruralité, Jean Lassalle dit cette fois vouloir incarner la "joie", malgré la crise. Il a, sans encombre, décroché les 500 signatures.

Anne Hidalgo (Parti socialiste) : la maire de Paris est candidate à l'élection présidentielle, soutenue par le Parti socialiste, qui a toutefois organisé une consultation de militants, mi-octobre. L'élue souhaite porter "un projet qui rassemble autour des valeurs de la République", s'inscrivant dans une gauche "humaniste, républicaine et écologiste". Malgré de très faibles intentions de vote, la tâche n'a pas été très compliquée pour Anne Hidalgo. Investie par une formation qui compte encore bon nombre d'élus dans les diverses institutions de la République, la maire de Paris a facilement obtenu le nombre de signatures nécessaires.

Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste) : il avait fait forte impression durant la campagne en 2017, notamment lors du débat du premier tour, n'hésitant pas à lancer de nombreuses piques contre François Fillon, Marine Le Pen ou Emmanuel Macron. L'ancien candidat à l'Elysée, qui s'était aussi présenté en 2012, a été désigné par le NPA pour porter les couleurs du mouvement en 2022.

Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) : candidate de Lutte ouvrière depuis le départ d'Arlette Laguiller (0,64% des voix en 2017), Nathalie Arthaud rempile pour la présidentielle de 2022. La porte-parole du parti d'extrême gauche en est à sa troisième course à l'Elysée pour incarner le "courant communiste révolutionnaire". Après avoir obtenu l'aval de LO lors du 50e congrès du parti en décembre 2020, Nathalie Arthaud a obtenu ses 500 parrainages.

Michel Barnier, Xavier Bertrand, Eric Ciotti, Philippe Juvin, Christiane Taubira, Stéphane Le Foll, Arnaud Montebourg, Eric Piolle, Delphine Batho, Sandrine Rousseau, Florian Philippot, Gérard Filoche, Anna Agueb-Porterie, Charlotte Marchandise, Pierre Larrouturou, Jean-Frédéric Poisson ou encore Jacline Mouraud... Le nombre de prétendants déclarés à cette présidentielle 2022 aura été gigantesque, battant sans doute un record dans le Ve République. Nombreux sont ceux qui n'auront pas passé l'obstacle d'une primaire ou des parrainages nécessaires pour concourir.

Election présidentielle