Guerre en Ukraine : Kiev bombardée, des Russes mis en examen pour Boutcha

"Guerre en Ukraine : Kiev bombardée, des Russes mis en examen pour Boutcha"

Guerre en Ukraine : Kiev bombardée, des Russes mis en examen pour Boutcha UKRAINE. Ce vendredi 29 avril, la Russie a confirmé avoir pris pour cible une entreprise de Kiev bombardée hier. Une personne aurait été tuée. Par ailleurs, dix soldats russes ont été mis en examen pour les crimes présumés de Boutcha.

L'essentiel
  • Ce vendredi 29 avril, au lendemain d'une attaque sur Kiev, la Russie a confirmé avoir frappé la capitale de l'Ukraine. Cette attaque est intervenue alors que le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, se trouvait dans la ville. Les bombardements russes auraient fait au moins un mort.
  • La chaîne de radio Radio Liberty a indiqué que l'une de ses productrices a été tuée dans l'attaque qui a touché la capitale ukrainienne ce jeudi : "Vira Ghyrytch est morte des suites de la frappe d'un missile russe sur l'immeuble où elle habitait." Son corps a été découvert dans les décombres ce vendredi 29 avril.
  • Le procureur général de l'Ukraine a annoncé que dix soldats russes ont été mis en examen pour les crimes présumés de Boutcha. Il a précisé que cette procédure était "en lien avec le traitement cruel de civils et d’autres violations de la loi et des coutumes de la guerre".
  • La Russie continue son offensive dans tous le pays. Ainsi, si les frappes sont régulières sur le sud et l'est de pays, des bombardements ont été observés à Polonne dans l’ouest, à Tchernihiv, près de la frontière avec la Biélorussie, et à Fastiv, au sud-ouest de Kiev.
En direct

23:54 - Près de 2 500 véhicules de combat russes détruits par l'armée ukrainienne

[Fin du direct] Le ministère ukrainien de la Défense a dévoilé les pertes subies par l'armée russe depuis l'invasion de l'Ukraine en février dernier. Ainsi, les forces armées ukrainiennes auraient détruit près de 2 500 chars de combat russes, plus de 180 avions, environ 150 hélicoptères et huit navires militaires. La Russie a enregistré les pertes les plus importantes dans la région d'Izioum, à l'est de l'Ukraine.

23:19 - Un pont ferroviaire détruit dans l'est de l'Ukraine

Un pont ferroviaire traversant la rivière Siverskyi Donets a été dynamité par l'armée russe ce vendredi, ont affirmé les forces armées ukrainiennes. Le pont était situé le long d'une autoroute entre les villes ukrainiennes de Sloviansk et Lyman, dans l'est de l'Ukraine. Les frappes aériennes russes ont ciblé cette infrastructure qui sert à l'approvisionnement des troupes ukrainiennes.

22:43 - Une usine près de Marioupol sous le déluge des bombes russes

Un témoin résident dans la ville assiégée de Marioupol, située au sud de l'Ukraine, a indiqué à CNN le bombardement incessant d'une usine, où des centaines de soldats et de civils ukrainiens sont piégés depuis des semaines. Des tentatives d'assaut de la zone contrôlée par les troupes ukrainiennes ont également eu lieu, mais elles ont été repoussées. 

22:19 - L'offensive russe dans le Donbass progresse "lentement et de façon inégale", selon le Pentagone

Face à la résistance de l'armée ukrainienne, les plans de l'armée russe dans le sud-est du pays ont pris du retard, a indiqué un haut responsable du Pentagone. "Nous pensons qu'ils ont pris du retard sur ce qu'ils espéraient avoir accompli dans le Donbass", a-t-il indiqué. "Ils ont pris au moins plusieurs jours de retard", a-t-il ajouté avant de préciser que les forces russes sont "loin d'avoir fait la jonction" entre l'est et le sud du pays.

21:44 - Près de 2 000 missiles lancés par la Russie sur l'Ukraine

Depuis le début de l'invasion russe en février, 1 950 missiles ont été lancés par la Russie contre l'Ukraine. La plupart des munitions ont été larguées sur la ville de Marioupol, située au sud du pays. Une majorité des missiles lancés ne sont pas guidés avec précision, ce qui suggère que les forces russes ont toujours des difficultés à réapprovisionner leurs munitions de missiles de précision, selon CNN.

21:13 - La Russie s'attaque au réapprovisionnement de l'armée ukrainienne

La Russie tenterait de perturber le réapprovisionnement des stocks de l'armée ukrainienne, selon un haut responsable de la défense américaine cité par CNN. Plusieurs tentatives d'attaques russes sur des installations électriques ont été observées pour gêner le trajet de trains ukrainiens remplis de munitions et de nourritures.

20:38 - Les habitants de Kiev priés de limiter leur consommation d'essence

Les autorités de la capitale ukrainienne ont demandé aux habitants de ne pas utiliser leur voiture afin d'économiser du carburant pour les militaires. "Citoyens de Kiev, si vous souhaitez vous déplacer dans la ville, veuillez utiliser les transports publics si possible", a déclaré Mykola Povoroznyk, chef adjoint de l'administration de la ville de Kiev, assurant que les transports fonctionnaient correctement.

20:01 - L'armée russe progresse dans l'est de l'Ukraine

Selon un haut responsable de la défense américaine cité par CNN, les forces russes "semblent avancer" vers Sloviansk et Baranivka, deux villes situées à l'est de l'Ukraine. Cette même source a indiqué que l'armée russe a connu "quelques avancées progressives, inégales et lentes au sud-est et au sud-ouest d'Izium".

19:22 - Les forces russes déplorent des pertes "colossales" selon un conseiller ukrainien

Alors que de violents combats se poursuivent dans l'est du pays, un conseiller du président ukrainien a reconnu avoir subi des pertes importantes. Oleksiy Arestovych a déclaré que l'Ukraine avait perdu le contrôle de certaines villes et certains villages, mais a affirmé que les pertes de la Russie étaient "colossales".

18:46 - L'armée ukrainienne revendique le contrôle d'un village près de Kharkiv

Les forces spéciales ukrainiennes ont repris le contrôle du village oriental de Ruska Lozova, a déclaré le ministère ukrainien de la Défense sur Twitter. Le village est situé près de la deuxième ville du pays, Kharkiv, et à environ 40 km à l'est de la frontière ukrainienne avec la Russie.

18:15 - Emmanuel Macron va s'entretenir avec Volodymyr Zlensky

L'Élysée annonce que le président fraîchement réélu Emmanuel Macron s'entretiendra ce samedi 30 avril avec son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, rapporte Le Parisien. On ne sait pas encore l'heure à laquelle les deux hommes doivent communiquer.

17:41 - Quatre blessés dans les bombardements de Kiev

Le maire de Kiev, Vitaly Klitschko, a annoncé que quatre blessés sont à déplorer dans les bombardements de ce jeudi dans la capitale ukrainienne. Le bilan de l'attaque russe s'alourdit donc, puisque ces quatre blessés viennent s'ajouter à la mort d'une productrice ukrainienne.

17:10 - Le Royaume-Uni va envoyer des enquêteurs en Ukraine

Ce vendredi 29 avril 2022, Liz Truss, secrétaire d'État aux Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement du Royaume-Uni, a annoncé que le Royaume-Uni allait envoyer des enquêteurs afin d'aider les experts ukrainiens et internationaux dans leurs investigations sur les atrocités commises par des russes depuis le début de l'invasion de l'Ukraine.

16:42 - Des images des conséquences du bombardement de Kiev

Le correspondant du journal Les Échos a tweeté des photos de son appartement, à Kiev. Ses vitres ont été soufflées par les bombardements de la veille.

16:13 - Une nouvelle loi sur les étrangers entrant en Russie en préparation

Ce vendredi 29 avril, la Russie a annoncé, par la voix de son vice-président du Conseil de sécurité de Russie, Dmitri Medvedev, qu'une nouvelle loi concernant les étrangers entrant en Russie serait en préparation : "Dans un avenir proche, une nouvelle loi sera votée pour réguler toutes les questions d’entrées, de sorties et de séjour des étrangers dans notre pays."

LIRE PLUS

Les actualités des dernières 48 heures sur la guerre en Ukraine

Les cartes de situation sur la guerre en Ukraine

Depuis le début du conflit, les cartes jouent un rôle déterminant dans la compréhension de l'opération militaire russe et dans le suivi en direct de la situation en Ukraine. Plusieurs agences de presse, mais aussi des instituts spécialisés et des médias français, ukrainiens et internationaux, proposent des cartes et graphiques mis à jour quotidiennement. Certaines de ces cartes proposent un suivi des derniers événements en temps réel, d'autres se focalisent sur les événements majeurs des dernières 24 heures.