Carte électorale : est-elle indispensable pour voter au second tour des municipales ?

Chargement de votre vidéo
"Carte électorale : est-elle indispensable pour voter au second tour des municipales ?"

Carte électorale : est-elle indispensable pour voter au second tour des municipales ? CARTE ELECTEUR - Ce dimanche 28 juin, se tient le second tour des élections municipales. Est-il obligatoire de présenter sa carte électorale pour voter ? La réponse est non, mais d'autres documents sont alors nécessaires. Voici tout ce qu'il faut savoir.

Cherchez une ville pour trouver ses résultats

Pour les élections municipales, il est conseillé de vous présenter avec votre pièce d'identité et votre carte électorale. Mais pas de panique, si vous n'avez pas cette dernière, vous allez quand même pouvoir voter. Après votre inscription sur les listes électorales, vous avez reçu par courrier, à votre domicile, votre carte électorale ou carte d'électeur. Estampillée des symboles de la République française, elle indique le lieu et le numéro de votre bureau de vote pour tous les scrutins électoraux. Alors que le deuxième tour des élections municipales 2020 se tient ce dimanche, vous avez peut-être perdu cette carte. Pas de panique, vous pourrez toujours voter. La carte électorale n'est pas indispensable pour vous rendre dans votre bureau de vote. Contrairement aux idées reçues, il n'est en effet pas nécessaire d'être en possession de sa carte électorale pour aller voter.

Pour les communes de moins de 1 000 habitants, il est possible de voter avec uniquement la carte électorale, ou uniquement la pièce d'identité. Dans les villes de plus de 1 000 habitants, vous devez obligatoirement vous munir d'une pièce d'identité. Il est simplement conseillé de se présenter avec à la fois une pièce d'identité et une carte d'électeur, mais ce n'est pas obligatoire. Vous pouvez participer à l'élection avec seulement une pièce d'identité, peu importe votre lieu de vote. 12 pièces sont autorisées pour prouver votre identité : les passeports émis depuis 15 ans maximum, les cartes nationales d'identité délivrées depuis 20 ans, mais aussi la carte vitale, la carte d'invalidité ou le permis de conduire, tous en cours de validité. Si vous n'avez pas reçu votre carte d'électeur avant le jour du scrutin, il est également possible qu'elle soit disponible à votre bureau de vote.

La règle est bien entendu toujours en cours pour ce second tour des élections municipales très particulier. Pour pouvoir voter, il n'est malgré tout pas possible de venir sans aucun document. Au préalable, il convient bien entendu de s'assurer de votre présence - impérative - sur les listes électorales de votre commune. Une fois ceci fait, vous pourrez vous rendre en bureau de vote sans votre carte d'électeur, mais à condition de pouvoir justifier votre identité. Cela est possible grâce à bon nombre de documents, dont le point commun est la présence d'une photographie et dont voici la liste :

  • carte nationale d'identité
  • passeport
  • permis de conduire
  • carte vitale
  • carte de fonctionnaire d'Etat
  • carte de famille nombreuse SNCF
  • carte d'identité militaire
  • permis de chasse
  • carte d'invalidité militaire ou civile
  • carte de combattant

En revanche, si vous avez égaré votre carte électorale, il peut s'avérer compliqué pour vous de savoir où voter, puisque l'adresse du bureau de vote qui vous a été attribué est inscrite sur ce document. Si vous ignorez où vous êtes attendu - vous ne pouvez pas voter n'importe où dans votre commune -, rendez-vous sur notre page spéciale consacrée aux bureaux de vote en France, qui vous donnera toutes les indications pratiques et utiles sur les adresses et les horaires du scrutin.

Sachez par ailleurs que des mesures sont prises ce dimanche 28 mai, dans le cadre du dispositif de prévention mis en place par le ministère de la Santé pour endiguer le coronavirus : le masque est obligatoire partout et les électeurs pourront utiliser du gel hydroalcoolique, en libre disposition. Des stylos peuvent mis en place et nettoyés très régulièrement, les contacts seraient limités pour que tout se passe sans risque important de contamination. Le nombre de personnes dans chaque bureau peut être limité si nécessaire.