Le Soir : des estimations d'élections françaises avant 20 heures ?

Le Soir : des estimations d'élections françaises avant 20 heures ? Comme lors du premier tour, le journal belge Le Soir livre de premiers résultats du deuxième tour de l'élection présidentielle 2022 en France. Ces résultats partiels devraient être suivis d'estimations de résultat en début de soirée, bien avant 20 heures. Mais est-ce vraiment fiable ?

Les résultats de la présidentielle près de chez vous

[Mis à jour le 24 avril 2022 à 17h51] Des résultats avant 20h sur le site du média de référence Le Soir ? C'est très probable oui. Si le média belge ne le confirme pas, il indique sur son site internet avoir la possibilité de publier des résultats anticipés. Il le fait en fait déjà ce dimanche 24 avril dès l'après-midi livrant des résultats que l'on ne peut vérifier, en l'occurrence des scores détaillés dans plusieurs territoires d'outre-mer : la Guyane, la Martinique mais aussi la Guadeloupe. Linternaute.com ne peut vous les communiquer puisque comme tout média français, nous n'avons pas le droit de diffuser des résultats avant 20 heures.

Le 10 avril denier, Le Soir avait publié les résultats avant presque tout le monde, La Libre Belgique l'avait distancé de quelques minutes. Le journal belge s'était justifié : "Il ne s'agit pas pour Le Soir d'être le premier à tout prix, mais d'être pertinent en tenant compte du fait que l'écart entre les candidats pourrait être serré et que les bureaux de vote fermeront à 19 heures (ou 20 heures dans les grandes villes). Le Soir sera évidemment mobilisé sur l'événement, mais prudent comme l'exige la rigueur journalistique", avait écrit le média de référence belge.

Le Soir promet à nouveau d'aller plus loin en publiant ce dimanche des estimations sur l'issue du deuxième tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen avant 20 heures. A quelle heure ?"Quand l'information sera recoupée, fiable et sérieuse, tout simplement", répond le journal belge sur son site internet ce dimanche. "Il ne s'agit pas pour Le Soir d'être le premier à tout prix, mais d'être pertinent en tenant compte du fait que l'écart entre les candidats pourrait être serré et que les bureaux de vote fermeront à 19 heures (ou 20 heures dans les grandes villes). Le Soir sera évidemment mobilisé sur l'événement, mais prudent comme l'exige la rigueur journalistique."

Comme les autres médias étrangers, le journal Le Soir n'est pas contraint de respecter la loi électorale française qui interdit de diffuser des résultats avant 20 heures. En France, tous les médias sont tenus d'attendre la fin du scrutin (20h donc) pour diffuser des éléments informatifs sur les résultats... mais cette restriction ne tient pas pour les médias étrangers. Compte tenu de l'enjeu : un potentiel d'audiences très élevées - générées par l'impatience des Français désireux d'avoir les résultats de l'élection présidentielle 2022 le plus vite possible -, il est compréhensible que Le Soir mettent en ligne ce type de contenu en ligne avant les sites d'information français. Le tout est de disposer d'éléments fiables pour ne pas dénaturer le travail journalistique attendu pour un tel média.

Les résultats diffusés avant 20 heures au premier tour étaient-ils fiables ?

Le Soir, comme La Libre Belgique ou la RTBF, avaient publié des résultats sur le premier tour de l'élection présidentielle, s'appuyant sur des données communiquées par des instituts de sondages français. Le Soir avaient d'ailleurs donné des informations assez spectaculairement justes, à 18h38 très précisément, en donnant Emmanuel Macron entre 27,6% et 29,7%, Marine Le Pen entre 23,5% et 24,7%, Jean-Luc Mélenchon entre 19,8% et 20,8%. Eric Zemmour étant quant à lui donné entre 6,5% et 7,1%. Des scores très près des résultats consolidés dans la soirée en France. Ce dimanche 24 avril, Le Soir couvre à nouveau l'élection présidentielle française, et donnera bien entendu le résultat d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen à 20h, mais aussi avant cette heure-là si le média dispose d'éléments considérés comme fiables.

Il y a deux semaines, rappelons que Le Soir avait également donné d'autres résultats de la présidentielle, qui se sont avérés plus éloignés de la réalité. "Macron remporterait entre 24 et 25.2% des suffrages, Marine Le Pen, elle, se situerait autour de 24%, Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, arriverait 3e, avec 19-20% des voix", écrivait Le Soir, donnant le président sortant et la candidate d'extrême droite dans un écart plus rétréci. 30 minutes plus tard, à 19h55, Le Soir publiait ces chiffres : Emmanuel Macron entre 25 et 31%, Marine Le Pen serait entre 22,4% et 24,7%. Et Le Soir disait alors s'appuyer sur "différents instituts de sondages".

Pourquoi les médias français n'ont-ils pas le droit de diffuser ces résultats ?

Rappelons que la loi français est très claire sur la publication des résultats sur les élections : il est formellement interdit pour un média français, mais aussi pour toute personne, journaliste ou non, de rendre publique (via un média ou une page Internet, un réseau social) une estimation sur le résultat d'un scrutin avant 20h, heure à laquelle le scrutin se clôt. Cette loi entend préserver la bonne tenue de l'élection. La fuite de résultats peu en effet modifier les comportements de citoyens disposant d'informations que n'avaient pas les premiers électeurs. Tout contrevenant s'expose à une amende de 75 000 euros d'amende.

Début avril, la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale avait averti les Français sur la prudence à adopter sur les résultats de la présidentielle dévoilés par les médias étrangers : "La Commission des sondages a obtenu des 8 principaux instituts de sondages (BVA, Elabe, Harris Interactive, Ifop, Ipsos, Kantar, Odoxa, OpinionWay) l'assurance qu'aucun d'entre eux ne réalisera de sondages sortie des urnes. Il en résulte que toute référence, le jour du scrutin, à de tels sondages ne pourra être que le fruit de rumeurs ou de manipulations et partant, qu'aucun crédit ne devra leur être accordé", écrivait-elle dans un communiqué.

Elections législatives