Européennes 2024 : EELV privé d'eurodéputés ? Un sondage alarmant

Européennes 2024 : EELV privé d'eurodéputés ? Un sondage alarmant La liste des écologistes menée par Marie Toussaint rétrograde dans les sondages pour les élections européennes. Le seuil fatidique des 5% inquiète.

Ils avaient créé la surprise en 2019 en remportant 13,5% des suffrages, obtenant 13 sièges au Parlement européen. Mais cette année, les élections européennes ont de quoi donner des sueurs froides aux écologistes français. En quelques semaines, la liste d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) menée par Marie Toussaint a rétrogradé dans les sondages. Au point que, selon le baromètre Toluna-Harris Interactive dévoilé mardi 7 mai, les intentions de vote pour cette liste dépassent à peine le seuil fatidique des 5%.

5%, c'est le pourcentage minimum que doit récolter une liste le 9 juin pour obtenir des députés au Parlement européen. Or, selon ce nouveau baromètre, le camp de Marie Toussaint recueille 5,5% d'intentions de vote. Le camp écologiste se retrouve en sixième position, à égalité avec le parti Reconquête mené par Marion Maréchal. EELV perd un demi-point en une semaine, alors que la liste était donnée à 8% en janvier. 

Des électeurs très incertains

Les écologistes subissent principalement la concurrence du camp de Raphaël Glucksmann : 21% des électeurs de Yannick Jadot aux élections européennes 2019 déclarent ainsi leur intention de voter pour la liste Parti socialiste/Place publique le 9 juin. La liste est également devancée par celle de Manon Aubry pour La France insoumise, donnée à 8,5%.

Sans compter qu'EELV n'est peut-être pas au bout de ses peines : à un mois du scrutin, ses potentiels électeurs apparaissent moins sûrs de leur choix que ceux des autres camps. D'après un sondage Ifop du 6 mai, qui accorde 6,5% d'intentions de vote aux écologistes, près d'un tiers (30%) des potentiels électeurs de Marie Toussaint déclarent n'être pas encore sûrs de leur décision : une incertitude qui pourrait encore faire perdre près de 2% à la liste, qui passerait alors en-dessous du seuil d'éligibilité.

Eléctions européennes