Européennes 2024 : élu avec le PS en 2019, il souhaite une bonne place sur la liste EELV

Européennes 2024 : élu avec le PS en 2019, il souhaite une bonne place sur la liste EELV L'eurodéputé Pierre Larrouturou prépare sa propre liste pour les européennes avec son parti Nouvelle Donne. Mais il espère encore une alliance avec les écologistes de Marie Toussaint.

Il le répète : "aucune liste ne sera déposée avant le 6 mai". A un peu plus d'un mois des élections européennes, un eurodéputé n'a pas encore perdu l'espoir de voir une union à gauche. Pierre Larrouturou a été élu au Parlement européen en 2019 sur la liste d'alliance entre les socialistes, Place Publique et Nouvelle Donne. Cinq ans plus tard, le fondateur de Nouvelle Donne a faussé compagnie à Raphaël Glucksmann pour lancer sa propre liste, "Changer l'Europe". Ce qui ne l'empêche pas d'appeler au rassemblement, en particulier avec les écologistes.

"On tend la main à tout le monde", affirmait-il mardi 30 avril sur France Inter. "Ce qui compte, c'est de dire qu'il y a des solutions très concrètes. Je suis député européen, je suis rapporteur général du budget et je sais qu'on pourrait mettre trois cents milliards chaque année pour le climat."

"On pourrait faire une super campagne"

La liste de Nouvelle Donne met en effet l'accent sur l'écologie, proposant par exemple de créer une banque européenne du climat. Elle défend également une "optimisation sociale" européenne, qui consisterait à "prendre ce qui marche le mieux dans chaque pays en matière sociale et en faire la règle européenne". Pierre Larrouturou est enfin un fervent défenseur de la semaine à quatre jours et 32 heures sans perte de revenus.

"Si on prend le meilleur dans le projet de Marie Toussaint et le meilleur dans notre projet, on pourrait avoir un super projet et faire une super campagne", affirme l'ancien socialiste, qui avait brièvement rejoint EELV entre 2009 et 2011. Pierre Larrouturou "tend la main" à la tête de liste des écologistes: "J'espère la voir dans les prochains jours. Je pense que nos projets sont tout à fait compatibles et que ça aurait de l'allure."

Eléctions européennes