Sondage des législatives 2022 : tendances et projections du 2e tour, arrêtées à vendredi

"Sondage des législatives 2022 : tendances et projections du 2e tour, arrêtées à vendredi"

Sondage des législatives 2022 : tendances et projections du 2e tour, arrêtées à vendredi SONDAGES LEGISLATIVES. Ce dimanche 19 juin 2022, c'est le deuxième tour des élections législatives. Emmanuel Macron va-t-il conserver la majorité absolue à l'Assemblée nationale ? Rien n'est moins sûr... Découvrez notre compilateur de sondages avec les dernières projections émises par les différents instituts...

[Mis à jour le 19 juin 2022 à 18h21] Ce dimanche 19 juin 2022, c'est le second tour des élections législatives. Les Français sont appelés aux urnes pour élire leurs députés qui siégeront à l'Assemblée nationale pendant cinq ans. les sondeurs ont commencé à travailler leurs estimations en vue de l'issue du scrutin. Première tendances : selon les premières estimations de trois instituts de sondages, l'abstention s'élèvera à 54% ce dimanche soir. Soit davantage qu'au premier tour (52,5%) mais moins qu'au second tour en 2017 où les électeurs avaient été 57,4% à déserter les urnes, un record depuis 1958.

En attendant les premières estimations du résultat, les derniers sondages ont été établis ce vendredi, avant la clôture officielle de la campagne et la période de réserve, qui interdit toute publication de nouvelle enquête, tendance, ou projection en nombre de sièges. Selon ces sondages arrêtés au 17 juin donc, le camp Macron (alliance Ensemble!) a été donné en tête du second tour de scrutin des législatives 2022, l'incertitude règne autour de la possibilité d'obtenir la majorité absolue (289 députés) au palais Bourbon. L'ultime étude publiée par Ipsos Sopra Steria pour France Télévisions, met en exergue que la coalition présidentielle pourrait toutefois rester majoritaire. Ainsi, les projections tablent sur moins de 200 députés Nupes élus ce dimanche 19 juin. Les Républicains seraient relégués au rang de troisième force de l'Assemblée avec moins de 100 élus. Enfin, le Rassemblement national n'attendrait pas son objectif, fixé à une centaine de sièges, mais parviendrait à constituer un groupe de plusieurs dizaines de députés pour la première fois depuis 1986.

Il faut noter que les sondages de second tour des élections législatives sont généralement plus fiables que ceux du premier, les instituts de sondages ayant une meilleure connaissance de la configuration nationale et locale, dans chaque circonscription. Pour établir leurs sondages de 2e tour, ils peuvent en effet tenir compte des résultats consolidés du premier tour et les comparer aux résultats dépouillés dans leurs échantillons de bureaux de vote. Les estimations du nombre de sièges par formation politique, qui seront fournies ce dimanche soir à 20 heures - et qui ne sont pas des sondages rappelons-le - devraient aussi être particulièrement précises, même si les totaux pourront ne pas être exacts au siège près dans un premier temps.

Quelles sont les projections des législatives 2022 en nombre de sièges ?

Les dernières projections de l'institut Ipsos Sopra Steria pour France Télévisions, publiées vendredi 17 juin, évaluent entre 265 et 305 le nombre de sièges gagnables pour Ensemble! (LREM, MoDem, Horizon, Agir). La Nupes obtiendrait ensuite le plus grand nombre de députés, avec entre 165 et 210 places au palais Bourbon. Un résultat honorable mais qui doucherait les espoirs de la coalition de d'être majoritaire et d'imposer la cohabitation au chef de l'État. Malgré un net recul, Les Républicains conserveraient entre 60 et 80 de leurs sièges et deviendraient la deuxième force d'opposition alors qu'ils étaient la première jusqu'ici. Enfin, le Rassemblement national pourrait enfin disposer d'un groupe parlementaire de 20 à 40 députés.

 

Un autre sondage, signé cette fois par l'institut Elabe pour BFMTV et l'Express et publié lui aussi dans les dernières heures de campagne officielle, mise sur un résultat similaire bien qu'il accorde plus de sièges à la coalition de gauche avec une fourchette de 150 à 200 députés élus. Un résultat qui serait insuffisant pour s'imposer devant Ensemble! La majorité présidentielle resterait le premier groupe avec 255 à 295 élus contre 350 lors du premier quinquennat d'Emmanuel Macron. Une hypothèse qui, dans le meilleur des cas, laisse la majorité absolue accessible aux macronistes, même si les chances sont minces. Gardons tout de même en tête que les résultats des sondages ne sont qu'une photographie à un instant T des tendances et ne présagent pas des résultats des élections législatives.

Après les résultats du premier tour des élections législatives, les instituts de sondage s'accordent donc pour dire que les candidats Ensemble! pourraient obtenir la majorité parlementaire au soir du dimanche 19 juin. Mais aucun ne place avec certitude le curseur du nombre de sièges au-dessus du pallier de 289. Avec autant ou plus de députés, Emmanuel Macron s'assure la majorité absolue, mais avec moins d'élus, la majorité ne serait que relative et la gouvernance du pays compliquée.

Que disait le dernier sondage d'intentions de vote sur les législatives 2022 ?

Les sondages d'intentions de vote ont cessé dans l'entre-deux tours des législatives, les estimations en nombre de sièges étant plus pertinentes. Le dernier sondage de l'institut Ifop pour LCI, publié avant le premier tour cette fois, donnait la Nupes (26,5%) juste devant Ensemble! (26%), quand le RN recueillait 19% des intentions de vote, loin devant LR (10%) et Reconquête (5,5%). Un résultat similaire au tout dernier baromètre Harris Interactive et Toluna pour Challenges (8 au 10 juin) et aux enquêtes Ipsos-Sopra-Steria pour France télévisions, Radio France et le Monde, donnant les deux formations à égalité ou presque, devant le RN maximum 20%. Le match entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon était donc annoncé et les sondeurs n'ont pas fait d'erreur.

 

Comment ont évolué les sondages sur les élections législatives 2022 ?

Les différents sondages publiés dans les dernières semaines avant le scrutin donnaient Ensemble! et la Nupes en tête des  intentions de vote, devant le Rassemblement national, cette tendance des sondages s'étant maintenue durant quasiment toute la campagne. Le mouvement porté par Jean-Luc Mélenchon et l'alliance constituée autour d'Emmanuel Macron ont été créditées de 25 à 28% des suffrages dans un mouchoir de poche dans les dernières semaines, soit ce que le premier tour a livré comme équilibre.

 

Difficile de produire des sondages fiables pour les législatives

Attention : les votes pour les élection législatives sont très différents de ceux exprimés pour l'élection présidentielle. D'autres composantes structurent ce vote : le poids des partis installés dans les territoires, les personnalités politiques appréciées localement, les rapprochements politiques à l'échelle des circonscriptions, et le mode de scrutin, majoritaire à deux tours. Tout cela rend difficile le travail des sondeurs. Mais s'il est impossible de faire des projections précises, certains éléments sont à prendre en compte pour mesurer les rapports de force.

Sur les 577 circonscriptions de métropole et d'outre-mer (hors circonscriptions des Français de l'étranger donc), Emmanuel Macron est arrivé en tête, au premier tour de l'élection présidentielle, dans 256, Marine Le Pen dans 206, Jean-Luc Mélenchon dans 104, Valérie Pécresse dans... aucune. Mais rappelons qu'en 2017, Marine Le Pen avait réussi à être en tête du premier tour de la présidentielle dans 216 circonscriptions ; le parti d'extrême droite n'était pourtant parvenu qu'à faire élire 9 députés.

Elections législatives